Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon accélère dans l'e-santé et lance un nouveau service d’analyse de dossiers médicaux

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Amazon a annoncé le 27 novembre 2018, le lancement d'Amazon Comprehend Medical. Ce nouveau service dédié aux professionnels de santé utilise le machine learning pour analyser les dossiers médicaux des patients et ainsi leur faire gagner du temps dans la prise de décision.  

Amazon accélère dans l'e-santé et lance un nouveau service d’analyse de dossiers médicaux
Amazon accélère dans l'e-santé et lance un nouveau service d’analyse de dossiers médicaux

Après avoir racheté PillPackAmazon continue dans la santé. Son nouveau service, Amazon Comprehend Medical, se positionne sur l’analyse des dossiers patients. En combinant machine learning et analyse de texte, l’entreprise extrait les données importantes des dossiers médicaux des patients pour aider les chercheurs, les entreprises pharmaceutiques ou les prestataires de santé, à la prise de décisions.

 

"un procédé manuel et chronophage"

A partir de sources différentes téléchargées sur le logiciel – notes médicales, ordonnances, interviews retranscrites, rapports de pathologies ou de radiologie – il est en mesure de classer les informations importantes sur les diagnostics, les traitements, les doses ou les symptômes.

 

Dans son annonce, faite le 27 novembre 2018, Amazon a justifié l’importance de sa démarche par le fait que "identifier ces informations aujourd’hui est un procédé manuel et chronophage, qui nécessite soit des saisies de données par des experts médicaux hautement qualifiés, soit des équipes de développeurs qui écrivent un code sur-mesure pour essayer d’extraire les informations automatiquement".

 

"Le temps est la ressource limitante"

Amazon Comprehend Medical compte donc faciliter le travail des professionnels de santé, en identifiant précisément les « états de santé, termes anatomiques, détails de tests médicaux, traitements et procédures ». Aussi, le service sera utilisable par les patients pour les aider dans les différents aspects de leurs traitements, leurs visites médicales ou prescriptions.

 

Le logiciel est déjà utilisé par les services de Roche Diagnostics, entreprise pharmaceutique suisse spécialisée dans les équipements de diagnostic, ainsi que par le Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson, de Seattle. Ce dernier a été utilisé pour identifier les patients éligibles à des essais cliniques : en analysant des "millions de notes cliniques", Amazon Compredend Medical aurait permis de réduire le temps d’étude d’un dossier à "quelques secondes". Et, comme le déclare le DSI de Fred Hutchinson dans le communiqué d’Amazon, "pour les patients atteints du cancer et les chercheurs qui cherchent à les guérir, le temps est la ressource limitante".

 

Amazon a déjà investi dans la santé

La firme précise qu’aucune donnée traitée n’est stockée ou utilisée à des fins d’entrainement de la machine et déclare être en conformité avec le Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), censé assurer la confidentialité et la protection des données de santé de ses utilisateurs.

 

Cette incursion d’Amazon dans le domaine de la santé n’est pas la première : l’entreprise de Seattle a déjà investi près d’un milliard de dollars pour acheter la start-up de vente de médicaments en ligne PillPack et s’est associée avec le fonds d’investissement Berkshire Hathaway et la banque JPMorgan Chase dans le but de créer une offre d’amélioration des soins de santé des employés. 

 

Et ce n’est pas le seul géant d’internet à investir la e-santé. Google a recruté l’ancien CEO de Geisinger Health, David Feinberg, pour mener les initiatives du secteur tandis qu’Apple a lancé une fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de consulter leur dossier médical sur leur téléphone. Reste à savoir si les patients souhaitent mettre leur santé dans les mains des GAFAM.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale