Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon signe avec Arianespace, Blue Origin et ULA pour mettre son projet Kuiper en orbite

Le lanceur spatial de Jeff Bezos, Blue Origin, se chargera seulement d'une partie des lancements des satellites de la constellation Kuiper. Amazon a également signé avec Arianespace et United Launch Alliance pour atteindre jusqu'à 83 lancements dans les cinq prochaines années, afin de concurrencer le système Starlink de SpaceX.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon signe avec Arianespace, Blue Origin et ULA pour mettre son projet Kuiper en orbite
Amazon signe avec Arianespace, Blue Origin et ULA pour mettre son projet Kuiper en orbite © Amazon

Le projet Kuiper d'Amazon, qui consiste en une vaste constellation de micro-satellites pour fournir un service de connexion à Internet, va pouvoir décoller d'un peu partout en Europe et aux Etats-Unis. La firme de Jeff Bezos a annoncé ce mardi 5 avril la signature d'un accord avec trois fournisseurs pour 83 lancements dans les cinq prochaines années.

Selon Ars Technica, Amazon a ainsi mis la main sur l'ensemble des capacités occidentales disponibles – à l'exclusion de celles de son concurrent SpaceX – pour un montant d'au moins 10 milliards de dollars. 

Un booster pour Blue Origin
Arianespace se chargera de 18 lancements en Europe, Blue Origin (l'entreprise de lancement spatial de Jeff Bezos) de 12 à 27, et United Launch Alliance (co-entreprise de Boeing et Lockheed Martin) de 38. Aucune des fusées qui transporteront les satellites Kuiper n'est encore opérationnelle. Celle de Blue Origin ne devrait pas l'être avant deux ans.

En alimentant le carnet de commandes de la fusée Vulcan de United Launch Alliance, Amazon fait d'une pierre deux coups, puisque Blue Origin construit ses moteurs. Il gonfle donc son propre carnet de commandes. 

Starlink a plusieurs longueurs d'avance
La constellation Kuiper comprendra 3236 satellites placés en orbite terrestre basse. Elle est destinée à apporter une connexion Internet rapide à des populations éloignées du très haut débit filaire, les foyers devant simplement s'équiper d'une parabole. Deux premiers prototypes devraient être lancés au quatrième trimestre 2022. Selon Capital, Amazon a ouvert en France fin novembre, à Clichy près de Paris, un bureau pour Kuiper.

SpaceX, concurrent d'Amazon dans ce domaine avec sa constellation satellitaire Starlink, a déjà mis en orbite plus de 1300 satellites et est officiellement un fournisseur d'accès à Internet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.