Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon Web Services ouvre au moins 3 datacenters à Paris... pour rassurer ses clients en France

Le leader mondial du cloud d’infrastructure Amazon Web Services va ouvrir en 2017 un site d'au moins trois datacenters dans la région parisienne, son premier en France. Un investissement qui vise à répondre aux exigences de localisation et de sécurité des données des clients français.
mis à jour le 29 septembre 2016 à 18H09
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon Web Services étend sa toile en Europe. Le leader mondial du cloud d‘infrastructure (IaaS pour Infrastructure as a service et PaaS pour Platform as a service) va ouvrir sa première "région" en France. Située dans la région parisienne et constituée d’au moins trois datacenters, elle sera opérationnelle au courant de 2017. Le montant de l’investissement n’est pas dévoilé.

 

Exigences fortes de sécurité en France

Aujourd’hui, la division cloud d’Amazon dispose de deux régions opérationnelles en Europe, l’une à Dublin, en Irlande, l’autre à Francfort, en Allemagne, et se prépare à en ouvrir dans les mois à venir une troisième à Londres, au Royaume-Uni. Cette expansion répond aux exigences fortes des clients sur le Vieux Continent en matière de localisation et sécurité de données.

 

La nouvelle réjouit Teads, une pépite française de la publicité vidéo native qui a choisi dès sa création en 2011 de s’appuyer à 100% sur le cloud d’Amazon Web Services pour se concentrer sur son métier d'édition logicielle et croitre à l’international. "Une nouvelle région en France nous aidera à améliorer nos services auprès des clients français, qui ont des attentes particulièrement élevées en termes de distribution de contenu, comme Le Monde, Condé Nast, les Echos et d’autres", explique Loïc Jaurès, son cofondateur et CTO.

 

5 nouvelles régions à ouvrir d'ici un an

L’infrastructure actuelle d’Amazon Web Services comprend 35 zones de disponibilité (1 zone équivaut au moins à un datacenter) réparties sur 13 régions dans le monde. D’ici un an, elle disposera de 12 zones supplémentaires de disponibilités sur cinq nouvelles régions : Londres (Grande-Bretagne), Paris (France), Etat de l’Ohio (Etats-Unis), Montreal (Canada) et Ningxia (Chine).

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale