Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMD cède ses activités de TV numérique à Broadcom pour 193 M$

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le fabricant de microprocesseurs AMD cède son activité de puces pour la télévision numérique à son concurrent Broadcom, pour 192,8 millions de dollars en liquide. L'opération, qui comprend l'acquisition de brevets, devrait être finalisée en fin d'année. Pour Broadcom, il s'agit d'élargir sa gamme de produits à tous les segments du marché et d'étendre son portefeuille de clients.

Broadcom intégrera environ 530 employés de AMD. Sa gamme s'enrichit notamment des processeurs Xilleon et Theater du fondeur, qui lui apportera davantage de compétitivité dans les technologies DVB-T et ISDB-T, ainsi que sur la 3D. Parmi les clients de l'activité TV numérique de Broadcom figurent les principaux leaders du secteur : Samsung, Sony, LGE, Philips, ou encore Sharp.

La division télévision numérique d'AMD prévoyait de doubler son chiffre d'affaires entre le premier semestre et le second semestre 2008. La raison pour laquelle AMD s'en sépare est un recentrage sur son cœur de métier (les microprocesseurs pour PC et cartes graphiques), destiné à améliorer la rentabilité de l'entreprise. AMD, en difficulté face à Intel, a publié au deuxième trimestre sa septième perte trimestrielle consécutive, de 1,18 milliard de dollars.

Si AMD creuse ses pertes, c'est notamment à cause du rachat de la société ATI en 2006, qui a donné lieu à des dépréciations d'actifs. ATI, qui lui a notamment apporté ses activités de télévision numérique revendues aujourd'hui. AMD avait racheté la société pour 5,6 milliards de dollars, un montant surévalué de l'aveu même de l'ancien PDG. Pour se désendetter, AMD cherche également à vendre ses deux usines de Dresde pour externaliser totalement sa production et se recentrer sur la conception. Mais pour l'instant, aucun candidat ne s'est déclaré.

R.K.