Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMD réalise une percée impressionnante sur le marché des serveurs et séduit Meta

AMD, challenger d'Intel dans les processeurs sous architecture x86, continue de progresser sur le marché le plus juteux : les data centers. Le fabricant vient de séduire Meta, et travaille désormais avec tous les plus gros acteurs du cloud. Il a su capter près d'un quart du marché x86 au deuxième trimestre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AMD réalise une percée impressionnante sur le marché des serveurs et séduit Meta
AMD réalise une percée impressionnante sur le marché des serveurs et séduit Meta © Paul Sakuma Photography

AMD vient de marquer un gros point face à Intel. Le fabricant de puces a gagné un nouveau client : Meta (ex-Facebook), auquel il fournira les CPU Epyc pour faire fonctionner les serveurs de ses data centers, ont annoncé les deux partenaires lundi 8 novembre. AMD sert maintenant tous les plus gros acteurs du cloud en Occident : Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud et Meta.

L'entreprise aurait réussi à capter près de 25% du marché des puces sous architecture x86 au troisième trimestre, selon Mercury Research. C'est la première fois qu'il atteint une telle part de marché depuis 2006. D'après Omdia, AMD contrôle 16% du marché des CPU pour les data centers. Un énorme marché, de 3,4 millions de serveurs au deuxième trimestre 2021. Et une progression éclair, puisque fin 2019, AMD indiquait détenir 15,5% du marché des puces x86 et 4,5% du marché des serveurs.

A l'assaut de Nvidia
Le fabricant a par ailleurs annoncé un nouveau CPU pour le cloud à 128 cœurs, "Bergamo", basé sur une version améliorée de l'architecture Zen 4, qui devrait arriver au premier semestre 2023. Ainsi qu'un nouvel accélérateur (MI200) dédié à l'intelligence artificielle pour concurrencer Nvidia, après avoir fait beaucoup de mal à Intel.

En attendant, le CPU "Genoa", à 96 cœurs, fera son entrée sur le marché des supercalculateurs en 2022, tandis que la 3e génération de CPU Epyc, "Milan-X", sera disponible au premier trimestre de l'année prochaine. Elle équipe déjà en avant-première des serveurs Microsoft Azure.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.