Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMD s'attaque au monopole d'Intel sur le marché de l'entreprise et des serveurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

AMD connaît une véritable renaissance avec sa nouvelle architecture, la bien nommée Ryzen. Fort de son élan initial sur le marché grand public, le concepteur de puces cherche désormais à s'imposer sur celui de l'entreprise... et des data centers. Son offre semble avoir convaincu Dell, HP et Lenovo, mais il aura fort à faire pour se tailler une part de ce marché traditionnellement déténu par Intel.

AMD s'attaque au monopole d'Intel sur le marché de l'entreprise et des serveurs
AMD s'attaque au monopole d'Intel sur le marché de l'entreprise et des serveurs © AMD

AMD organisait une visite dans ses nouveaux locaux de Santa Clara le 10 mai 2018 pour présenter sa stratégie sur les marchés de l'informatique d'entreprise et des serveurs. Après plusieurs années en demi-teinte, faute d'une offre premium convenable, le concepteur de puces a renoué avec le succès dans les CPU grâce à son architecture Ryzen, saluée par la critique sur le marché grand public. Ses revenus ont augmenté d'un milliard entre 2016 et 2017.

 

Avec la deuxième génération de Ryzen, sortie en avril, AMD cherche maintenant à pénétrer sérieusement le marché B2B, historiquement la chasse gardée d'Intel. La raison est simple : le marché pro représente 50% des ventes de matériel haut de gamme, et c'est là que se trouvent les meilleures marges.

 

Une offre qui séduit les constructeurs

Pour s'imposer dans le monde de l'entreprise, il n'y a pas 36 solutions, il faut convaincre les trois constructeurs leaders du marché : Dell, HP et Lenovo. AMD s'en tire plutôt bien de ce côté, avec entre huit machines annoncées par HP, quatre par Lenovo et deux par Dell, soit le plus gros line-up de lancement pro de l'histoire d'AMD. Nous avons notamment pu prendre en main le Dell Latitude 5495, le HP EliteBook 755 G5, et le Lenovo ThinkPad A485. "Cette adoption est la preuve que nous avons un produit vraiment qualitatif avec Ryzen", a déclaré Jim Anderson, SVP et GM du Computing and Graphics Business Group chez AMD. Fait notable, Lenovo va pour la première fois sortir des ThinkPad équipés de processeurs AMD.

 

 

 

Les ordinateurs en question sont pour la plupart dérivés de designs existants utilisant de l'Intel, ce qui veut dire que c'est véritablement au niveau du processeur que se fait la différence. AMD est confiant en la matière, se targuant de performances équivalentes à Intel sur des applications bureautiques et jusqu'à 2,8 fois plus rapides pour certaines tâches spécifiques comme l'imagerie médicale.

 

Le calcul graphique est clairement la force des APU Ryzen Pro. Et ce, grâce à l'intégration de la technologie Radeon Vega. AMD affirme que son Ryzen 7 Pro 2700U a des performances sur 3DMark légèrement supérieures à celles d'un combo Intel Core i7 8550U et Nvidia Geforce 950M. Le ton était presque provocant lors de l'évènement, avec notamment l'affirmation qu'il suffira aux clients de tester les machines et de juger par eux-mêmes.

 

 

AMD voit Epyc comme le pourfendeur des Xeon

Le terme "provocant" est en revanche un euphémisme pour les ambitions d'AMD concernant Epyc, sa solution pour serveurs. L'entreprise a décidé de frapper fort avec une campagne marketing qui ne mâche pas ses mots avec des slogans du genre "Xeon était super… Le charbon aussi" ou "personne n'a jamais été viré pour avoir acheté des Xeon… jusqu'à aujourd'hui." L'objectif est clair : faire savoir au monde qu'Intel n'est plus le seul acteur sérieux sur ce marché.

 

 

Scott Aylor, CVP Datacenter et Embedded chez AMD, s'est félicité d'une première année solide pour Epyc avec 14 partenaires systèmes, plus de 50 plateformes de serveurs et un riche écosystème de vendeurs indépendants de matériel. Et là encore, AMD présente des chiffres impressionnants sur de meilleures performances à moindre coût face à l'existant. Le gant est donc jeté, à voir maintenant si Intel saura relever le défi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale