Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMD s'est fait voler du code source concernant trois GPU, dont Arden, celui de la Xbox Series X

Hack of the week AMD s'est fait dérober des fichiers de tests liés à trois de ses processeurs graphiques : Navi 10 (qui équipe la série Radeon RX 5700), et les futurs Navi 21 et Arden. Ce dernier est le GPU customisé de la Xbox Series X, qui doit sortir en fin d'année. Ces données ont été publiées sur GitHub avant d'être effacées à la demande d'AMD, qui a évidemment fait ouvrir une enquête criminelle. La personne détenant ces fichiers cherche à les vendre pour 100 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AMD s'est fait voler du code source concernant trois GPU, dont Arden, celui de la Xbox Series X
AMD s'est fait voler du code source concernant trois GPU, dont Arden, celui de la Xbox Series X © Microsoft

AMD a été victime d'un vol de fichiers très sensibles. Le site spécialisé TorrentFreak rapporte le 25 mars avoir été contacté par une personne affirmant posséder du code source lié aux processeurs graphiques de la famille Navi. Trois GPU seraient concernés : Navi 10, Navi 21 et Arden, ce dernier étant le processeur co-conçu avec Microsoft pour la Xbox Series X. Les fichiers de ce type sont secrètement gardé car ils en révèlent beaucoup sur les technologies propriétaires de l'entreprise.

Les fichiers ont été mis en ligne sur GitHub, dans un répertoire nommé "AMD-navi-GPU-HARDWARE-SOURCE", avant d'être effacés à la demande d'AMD. Le concepteur de puces a confirmé les faits à TorrentFreak, mais en indiquant que les fichiers concernés "ne sont pas clés ni pour la compétitivité, ni pour la sécurité de nos produits graphiques." L'entreprise indique par ailleurs qu'elle collabore avec les autorités et des spécialistes en sécurité dans le cadre d’une enquête criminelle.

Une tentative d'extorsion

Les données aurait été découvertes par hasard sur une machine dont la criminelle (qui s'est présentée comme étant une femme à TorrentFreak) aurait pris le contrôle en novembre 2019. Elles n'étaient apparemment pas du tout protégées. La hackeuse cherche à revendre ces informations confidentielles pour "100 millions de dollars" et a menacé de "tout faire fuiter" si elle ne trouve pas d’acheteur. Elle a d'abord contacté AMD, en décembre, pour obtenir de l'argent, mais l'entreprise a refusé de céder à ses demandes.

Si cet épisode est sérieux pour le fabricant américain de semi-conducteurs, il ne devrait pas venir troubler le lancement de la Xbox Series X ou de ses autres produits pour PC. Ces fuites pourraient cependant faciliter la mise au jour et l’exploitation de futures failles de sécurité de la console de Microsoft. Elles sont également de précieux atouts pour d'éventuels concurrents peu scrupuleux cherchant à faire de l'espionnage industriel.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media