Ameca, le robot humanoïde aux expressions faciales proches de celles des humains

Ameca, un humanoïde conçu par Engineered Arts, a des expressions faciales proches de celles des humains. Dans une vidéo de présentation, un regard surpris et d'autres expressions d'étonnement et de découverte se succèdent avant que le robot n'esquisse un sourire.

Partager
Ameca, le robot humanoïde aux expressions faciales proches de celles des humains

Voici Ameca. Un robot humanoïde dont les expressions faciales imitent celles des humains et sont plus vraies que nature. Engineered Arts, un concepteur et fabricant britannique de robots humanoïdes, a diffusé une courte vidéo de ce robot le 1er décembre 2021.

On y voit Ameca ouvrir les yeux, imiter la surprise et semblant se réveiller. Puis, le robot regarde ses mains et semble prendre conscience de ses membres. Des expressions d'étonnement se succèdent avant qu'Ameca n'esquisse un sourire à la fin de vidéo en tendant son bras dans un signe de bienvenu.


Ameca ne marche pas
Contrairement aux robots gymnastes de Boston Dynamics, et notamment à Atlas qui fait du parkour, Ameca ne se déplace pas. Engineered Arts aimerait bien le doter de la faculté de marcher, mais le studio précise ne pas se pencher sur ces aspects ni travailler sur des capacités de perception, se concentrant sur la mise au point d'un corps et d'expressions ultra-réalistes. Ameca est conçu comme une plateforme pour le développement de futures technologies robotiques. Concrètement, les systèmes d'intelligence artificielle peuvent être testés et développés sur Ameca aux côtés du système d'exploitation robotique.

Le studio n'est pas à son coup d'essai. Ses équipes planchent également sur Mesmer, un autre robot du même genre. Une vidéo a d'ailleurs été publiée quelques jours après celle d'Ameca. La société explique avoir utilisé des scans 3D d'humains réels pour donner au robot une structure osseuse, une texture de peau et des expressions faciales réalistes. Les robots d'Engineered Arts sont conçu pour le divertissement et non pas pour apporter une quelconque aide dans des usines ou des entrepôts logistiques. Ils sont en quelque sorte une évolution des marionnettes animatroniques des parcs d'attraction (ex. Pirates des Caraïbes à Disneyland Paris).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS