Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Anozr way réunit 2 millions d'euros pour aider les entreprises et leurs salariés à maîtriser leur empreinte numérique

Levée de fonds Courant 2020, la start-up de Rennes Anozr way a bouclé une première opération financière pour accélérer le déploiement de sa solution d’anticipation des risques cyber.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Anozr way réunit 2 millions d'euros pour aider les entreprises et leurs salariés à maîtriser leur empreinte numérique
Alban Ondrejeck et Philippe Luc, cofondateurs d’Anozr way. © Anozr way

S’appuyant sur un moteur d’indexation du data-mapping, Anozr way a mis au point une solution qui permet aux entreprises d’avoir une vision globale de leur empreinte numérique. "Si elles sont capables de maîtriser les données qui sont publiées, les entreprises peuvent en déduire des failles qui seraient compromettantes pour leur sureté et leur vulnérabilité", résume Alban Ondrejeck, cofondateur avec Philippe Luc d’Anozr way à Rennes en février 2019.

Combinée à de l’intelligence artificielle, la solution mise au point par la start-up récolte les informations publiques existantes sur une entreprise, ses salariés, son écosystème. Anozr way a développé des algorithmes capables de croiser et analyser cet ensemble d’informations, provenant aussi bien d’Internet, que du deepweb ou encore du dark web. "Notre technologie propriétaire permet d’identifier les données vulnérables qui pourraient être utilisées à l’encontre d’une entreprise sur des scénarios ciblés d’attaques numériques ou physiques". Un rapport des niveaux de risques et de vulnérabilité est alors établi avec des mesures appropriées et des actions préconisées personnalisées à mettre en place pour renforcer la sécurité.  

Un marché assez large
La start-up de Rennes a séduit les investisseurs de Breizh Up, le fonds de la région Bretagne et de WAI Venture Fund de BNP Paribas Développement. A cet apport en equity, s’ajoutent le soutien de Bpifrance et de banques pour un montant global de 2 millions d'euros. "Cette première levée de fonds va nous permettre d'accélérer le déploiement de notre solution, de développer les performances de notre intelligence artificielle, et d'accroitre nos capacités de référencement et l'analyse de plusieurs types de données", expliquent les deux fondateurs d’Anozr way.

Depuis 2019, la start-up commercialise son offre sur abonnement ciblant les petites comme les grandes structures. "Nous avons aujourd’hui des clients dans l’assurance, les fintechs, l’industrie, les ESN ou encore des cabinets de conseils et d’avocats", détaille Philippe Luc, mentionnant des perspectives aussi sur le secteur de a santé. Soumis à une obligation de discrétion sur ses clients, Anozr way travaille notamment avec Thales et la MGEN.

Des recrutements
En plus d’une commercialisation en direct, Anozr way s’appuie aussi sur des agences de conseil et services en cybersécurité en tant que prescriptrices de sa solution. "L’outil est automatisé. Il s’adresse aussi bien aux organes de décisions qu’aux salariés pour protéger leur vie numérique privée, et donc par extension leur entreprise".

A Rennes, Anozr way emploie aujourd’hui 16 salariés. L’équipe devrait regrouper une trentaine de salariés fin 2021, se renforçant notamment d’ingénieurs en intelligence artificielle. La start-up entend s’appuyer sur son accélération commerciale pour s’engager dans une opération en Série A en 2022, notamment pour aborder le marché international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.