Antaïos planche sur la prochaine génération de mémoire magnétique

La pépite grenobloise Antaïos développe la prochaine génération de mémoires magnétiques MRAM. Dite SOT-MRAM, cette génération de puce devrait améliorer la vitesse, l'endurance et la consommation par rapport à la mémoire magnétique actuelle STT-MRAM.

Partager
Antaïos planche sur la prochaine génération de mémoire magnétique

Les mémoires magnétiques MRAM, c’est le terrain d’innovation d’Antaïos. Fondée en 2017 par essaimage du plus grand laboratoire français en spintronique, le Spintec à Grenoble, cette pépite développe la génération prochaine, dite SOT-MRAM.

Celle-ci améliore considérablement la vitesse, l’endurance et la consommation par rapport à la mémoire magnétique actuelle, la STT-MRAM, commercialisée par Everspin Technologies, GlobalFoundries ou Samsung. De quoi en faire la mémoire universelle capable de remplacer celles qui sont utilisées actuellement dans l’embarqué : la mémoire flash et la DRAM (ou SRAM).

Un démonstrateur pour 2021
Antaïos a levé 11 millions de dollars, avec l’objectif de réaliser un démonstrateur de sa technologie au deuxième trimestre 2021. Au tour de table figure un investisseur de poids, l’américain Applied Materials, l’un des tout premiers équipementiers mondiaux de production de semi-conducteurs. Dans une course mondiale à la MRAM du futur, il apporte une crédibilité à la technologie de la pépite grenobloise et un soutien industriel inespéré dans son développement.

Antaïos compte une quinzaine de collaborateurs et prévoit de renforcer son effectif d’ici à la fin de l’année. Il revendique dix familles de brevets essentiels rachetées au CNRS. Un autre grand industriel américain des puces semble s’intéresser à sa technologie MRAM, mais son nom reste, pour l’heure, confidentiel.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS