Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple aurait discrètement racheté la start-up de réalité augmentée Camerai

Vu ailleurs Nouvelles révélations confirmant l’appétit d’Apple pour les technologies de réalité augmentée. La société a vraisemblablement absorbé, entre 2018 et 2019, la start-up israélienne Camerai. Cette dernière se spécialisait dans l'identification d'éléments dans une image et leur modification en temps réel.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple aurait discrètement racheté la start-up de réalité augmentée Camerai
Apple aurait discrètement racheté la start-up de réalité augmentée Camerai © Camerai

Certaines opérations d’Apple sont parfois révélées au grand jour des années après avoir été réalisées. Discrète sur ses emplettes, la société américaine a ainsi acquis, entre 2018 et 2019, la société israélienne Camerai, spécialisée dans la réalité augmentée et la vision par ordinateur.

Confirmée par une source externe, l’opération, révélée par le journal israélien Calcalist, n'a pas été commentée par les protagonistes. L’acquisition s’élèverait à plusieurs dizaines de millions de dollars. Les équipes de la jeune pousse auraient rejoint la société à la pomme, avant que Camerai ne soit entièrement intégrée au sein d’Apple. 

Samsung et Alibaba intéressés par la technologie
Anciennement baptisée Tipit, cette start-up a été fondée en 2015 par Yehonatan Rimon, Moty Kosharovsky, Erez Tal et Aaron Wetzler. Elle a mis au point un SDK et une série d’outils de réalité augmentée qui permettent de détecter différents objets au sein d’une image et de les décrire avec précision pour les modifier, de créer et d’appliquer des filtres. La technologie de Camarai permet ainsi, via un réseau neuronal, de modifier l’image d’un corps humain en temps réel.

L’outil, qui peut détecter et reproduire les articulations du corps et du visage, est notamment utilisé pour les portraits. Cette technologie aurait permis à Apple d’améliorer les versions 13 et 14 d'iOS, qui proposaient des mises à jour logicielles importantes pour la fonction caméra de l’iPhone. A noter que Camarai aurait aussi intéressé pendant un temps Samsung et Alibaba, avant qu’Apple ne remporte la mise.

Des rachats très discrets
Apple mène une stratégie d’acquisition discrète mais active. En mai 2019, le CEO d'Apple, Tim Cook, déclarait à CNBC que sa société achetait en moyenne une entreprise toutes les deux ou trois semaines. Une fréquence qui a poussé la Federal Trade Commission (FTC) à annoncer mener une enquête approfondie sur les acquisitions réalisées par Apple, mais aussi celles des autres GAFAM, au cours des dix dernières années. L’agence américaine responsable de l'application du droit de la concurrence considère que ces multiples acquisitions, peu médiatisées et non soumises à une autorisation préalable car situées en dessous d’un certain seuil financier, pourraient engendrer des comportements susceptibles de nuire à la concurrence.

Apple a déjà par le passé montré son intérêt pour les pépites israéliennes. Elle s’est offert LinX, Anobit ou encore PrimeSense. Plus récemment, la société dirigée par Tim Cook s'est discrètement emparé de la start-up canadienne Mobeewave, spécialisée dans le paiement mobile, pour près de 100 millions de dollars, selon Bloomberg.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media