Apple brevette la techno capable de créer nos clones 3D numériques

A l'avenir, chaque être humain disposera-t-il de son avatar 3D ? Apple le pense et réfléchit à un système de reconnaissance faciale générant automatiquement un avatar en trois dimensions.

Partager

En décembre 2011, Apple a déposé un brevet auprès des autorités américaines portant sur un système de création d'avatars 3D. Le document a été rendu public cette semaine. La marque à la pomme a imaginé un système permettant de générer automatiquement un avatar en trois dimensions d'une personne. Un terminal connecté prendrait une photo de l'individu à "numériser", puis comparerait l'image à d'autres dans une base de données pour modéliser une copie 3D.

Il serait ensuite possible de "customiser" son double virtuel en changeant librement la couleur des cheveux et de la peau, la forme du nez, de la bouche... Comme sur n'importe quel éditeur d'avatar dans un jeu vidéo.

Apple a par ailleurs déposé un autre brevet portant sur un avatar changeant d'apparence en fonction de l'humeur de l'utilisateur "dans la vraie vie".

Comme toujours, rien n'indique qu'Apple compte utiliser ces brevets dans ses futures créations, mais c'est une indication intéressante sur les voies créatives suivies par la marque à la pomme.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS