Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple devient le N°1 des smartphones en Chine, devant Xiaomi et Samsung selon Digitimes

Avec un bond de ses ventes d’iPhone de 70 % en Chine, Apple détrône le dragon local des smartphones Xiaomi selon le cabinet Digitimes Research. Le coréen Samsung chute à la troisième place.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple devient le N°1 des smartphones en Chine, devant Xiaomi et Samsung selon Digitimes
Apple devient le N°1 des smartphones en Chine, devant Xiaomi et Samsung selon Digitimes © Robert S. Donovan - Flickr - CC

La victoire du dragon chinois des Smartphones Xiaomi sur Samsung aura été de courte durée. Deux trimestres après s’être hissé sur la première marche du podium en Chine, il vient de perdre sa couronne. Et sans surprise, c’est Apple qui a pris sa place. Selon le cabinet Digitimes Research, la firme à la pomme s’arroge 15,2 % du marché local estimé à 103,9 millions d’unités au quatrième trimestre 2014. Xiaomi chute à la deuxième place avec 12,6 %. Le coréen Samsung, qui avait déjà perdu sa première place au second trimestre 2014, rétrograde encore à la troisième avec 12,2 %. Les chinois Lenovo et Coolpad suivent en quatrième et cinquième places.

L’irruption d’Apple à la tête du plus gros marché mondial des Smartphones casse les idées reçues, qui cantonnent la Chine à des produits à prix bas. Elle révèle un grand appétit des consommateurs chinois pour des produits haut de gamme au symbole distinctif fort.

Le succès de l'iPhone 6

En dépit du prix élevé, les ventes de l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus ont explosé de 70 %, alors que le marché local n’a augmenté que de 13,2% selon Digitimes Research. Une progression fulgurante qu’Apple doit en grande partie à son accord conclu en décembre 2014 avec China Mobile, le premier opérateur mobile du pays et le plus grand au monde avec près de 800 millions d’abonnés.

Mais les estimations de Digitimes Research diffèrent de celles d’IDC. Selon le cabinet américain, Xiaomi reste en tête du podium en Chine avec 13,7% du marché, Apple n’arrivant qu’en seconde place avec 12,3%, suivi par Huawei (11%), Lenovo (9,5%) et Samsung (7,9%). Cette discordance s’expliquerait par la façon de compter, différente d’un cabinet à l’autre, mais aussi par la complexité du marché chinois. Au-delà des grands noms connus (Lenovo, Huawei, ZTE, Coolpad, Xiaomi, TCL, Gionee…), l’industrie locale de mobiles compterait quelques 300 constructeurs selon Strategy Analytics.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media