Apple et Starlink entendent révolutionner les réseaux mobiles par satellites

La prochaine grande innovation dans le domaine de la téléphonie mobile se joue dans l’espace. À plusieurs milliers de kilomètres des antennes 5G, les opérateurs se préparent à lancer des communications par satellites. Bond en avant ou retour aux téléphones encombrants des années 80 ?

 

Partager
Apple et Starlink entendent révolutionner les réseaux mobiles par satellites
Présentation de l'utilisation satellite de l'Iphone 14 ©Apple

Dans le but d’éliminer les zones blanches dans le monde et offrir une couverture réseau étendue, les opérateurs étudient en ce moment la question d’un réseau satellite étendu pour les communications mobiles. Apple, de son côté, est encore en avance sur tout le monde : la firme américaine a équipé son iPhone 14 de communications satellites permettant de joindre les secours plus rapidement.

Réseau mobile par satellite : une nouvelle mine d’or pour les opérateurs

La sphère de la téléphonie mobile semble soudainement être prise d’un regain d’intérêt pour les communications mobiles par satellite. C’est l’opérateur T-Mobile qui a relancé le débat, en août dernier. L’opérateur mobile international, implanté en Europe et aux États-Unis, avait annoncé s’allier à Space X dans l’intention d’offrir une couverture mobile de 100 % sur le territoire américain. Cette connectivité se fera par le biais du réseau de satellites Starlink, permettant déjà de profiter d’une connexion internet depuis des régions non desservies par la fibre optique ou l’ADSL.

Dans le même temps, des annonces du même acabit ont fait leur apparition chez Apple et Google. Alors que la firme à la pomme annonçait que son iPhone 14 serait équipé des communications satellites pour joindre les secours, le vice-président du groupe Google confirmait que la nouvelle version d’Android profiterait d’une compatibilité complète avec les communications par satellites.

Le réseau satellite semble donc être l’avenir des télécommunications mobiles. À ce propos, l’organisation 3GPP, en charge de la normalisation en télécommunications, a déjà donné son accord pour un réseau 5G non terrestre (abrégé NTN pour Non Terrestrial Network).

Quels problèmes viennent résoudre les communications mobiles par satellite ?

Le réseau mobile par satellite devrait résoudre plusieurs problèmes liés à la téléphonie mobile. Premièrement, un problème d’espace ; à l’heure où le déploiement de la 4G et de la 5G s’accélère, comme le montre l’observatoire de l’ANFR de fin août, les opérateurs risquent de rapidement envahir le territoire d’antennes et de points relais. En seconde position vient un problème de santé : la présence des antennes relais dans des zones habitées est, en effet, de plus en plus remise en cause ces dernières années. Enfin, pour terminer, il y a aussi un problème de couverture réseau.

Si, aujourd’hui, une grande majorité du territoire français est couvert par le réseau 4G, la France compte encore de nombreuses zones blanches. Localisées dans les régions isolées ou des lieux inhabités, elles touchent également les lieux d’habitation ruraux où de nombreux résidents ne peuvent pas bénéficier d’une couverture réseau satisfaisante.

En vérité, les téléphones mobiles satellites ne sont pas une nouveauté. Actuellement, cette technologie sert pour l’armée, notamment dans des missions de terrain, et pour les professionnels travaillant dans des régions reculées ou en mer. Néanmoins, ce n’est, pour le moment, pas un objet destiné au grand public. Pour se munir d’un téléphone satellite et d’un abonnement, il faut débourser une coquette somme. De plus, ces appareils ne sont pas conçus pour un usage quotidien : ils sont encombrants et très peu ergonomiques. Or, dans le cas du nouveau réseau téléphonique par satellite, les intentions sont toutes autres. Ici, tout le monde pourra profiter de ce réseau pour un prix abordable, et ce, depuis n’importe quel appareil.

Dates du déploiement et conditions d’accès

Le nouveau réseau mobile satellite se veut ainsi plus accessible. Les constructeurs et les opérateurs semblent, en effet, tabler sur une utilisation étendue à toutes les machines. Là où les forfaits mobiles 5G sont indispensables pour accéder au réseau mobile 5G, aucune offre ne sera nécessaire pour profiter du réseau mobile par satellite.

Tous les terminaux seront compatibles : il ne sera pas nécessaire de s’équiper d’un appareil dédié ou d’un forfait spécial. C’est en tout cas ce que semblent avancer les précurseurs de ce nouveau réseau mobile.

Si Starlink devrait fournir une grande majorité des satellites, c’est Globalstar, une autre société spécialisée dans les communications satellites, qui fournit actuellement Apple. Sur ce point, le Wallstreet Journal indique que “Le fabricant d'iPhone a finalement conclu un accord exclusif avec Globalstar Inc. pour 85 % de la capacité du réseau de la société de satellites”. À l’heure de la rédaction de cet article, Apple a en effet déjà équipé son tout nouvel iPhone 14 des communications satellites. Ces dernières servent, pour le moment, exclusivement à contacter les services d’urgence, et seront disponibles dès novembre 2022. Quant à T-Mobile, l’opérateur de téléphonie mobile, qui souhaite couvrir 100 % des États-Unis, prévoit de sortir son service Coverage Above and Beyond en version Bêta pour la fin d’année 2023.

Contenu proposé par Touslesforfaits

Sujets associés