Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple investit 410 millions de dollars dans II-VI, un fournisseur clé pour ses LiDAR

La firme de Cupertino va injecter 410 millions de dollars dans II-VI, un fournisseur de sa technologie LiDAR miniaturisée (utilisée par FaceID, les Memoji, le mode Portrait et ARKit). Un investissement qui laisse transparaître l'intérêt d'Apple pour la réalité augmentée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple investit 410 millions de dollars dans II-VI, un fournisseur clé pour ses LiDAR
Apple investit 410 millions de dollars dans II-VI, un fournisseur clé pour ses LiDAR © Laurenz Heymann/Unsplash

Apple connaît la valeur de ses fournisseurs. La marque à la pomme vient ainsi d'investir 410 millions de dollars chez II-VI, spécialiste américain des technologies optiques et fournisseur clé de la société. L'annonce a eu lieu le 5 mai.

Une technologie stratégique
Le PDG d'Apple, Tim Cook, a tweeté que la technologie laser de l'entreprise, embarquée dans les scanners LiDAR de l'iPhone 12 Pro et de l'iPad Pro, contribue notamment à alimenter FaceID, Memoji et le mode Portrait. Apple présente par ailleurs cette technologie comme étant clé pour ses expériences de réalité augmentée.

La technologie VCSEL de II-VI, un type de diode laser à semi-conducteur émettant un rayon laser perpendiculairement, permet une miniaturisation des LiDAR qui confère un avantage stratégique à Apple sur la concurrence. II-VI, qui s'est récemment offert Finisar, avait déjà reçu 390 millions de dollars du fonds d'Apple en 2017. Cette nouvelle collaboration entre les deux entreprises va permettre de créer 700 emplois à travers les États-Unis.

La réalité augmentée en ligne de mire
Tim Cook a déjà déclaré publiquement qu'il pense que la réalité augmentée est "d'une importance capitale" pour l'avenir d'Apple, et II-VI fabrique justement des dispositifs qui aident les ordinateurs à voir le monde en 3D. De son côté Vincent Mattera Jr., PDG d'II-VI, a indiqué que ce partenariat avec Apple "ouvre la voie à une nouvelle vague de technologies révolutionnaires qui, selon nous, permettront un large éventail d'applications qui profiteront à notre monde pour les décennies à venir."
 


Pour l'heure, Apple souhaite avant tout voir II-VI accroître sa capacité de fabrication et "accélérer la livraison des futurs composants de l'iPhone".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.