Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple lance officiellement son Apple Card, une carte de crédit "sans frais" pour les possesseurs d'iPhone

Vidéo [ACTUALISE] Apple accélère dans le domaine du paiement avec le lancement ce mardi 6 août 2019 de sa propre carte de crédit, baptisée Apple Card. Créée en partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard, cette dernière n'a aucun frais associés, va de pair avec Apple Pay et propose plusieurs services innovants comme des relevés de compte clarifiés ou un système de "daily cash" en fonction des achats réalisés. Démonstration.
mis à jour le 06 août 2019 à 15H33
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple lance officiellement son Apple Card, une carte de crédit sans frais pour les possesseurs d'iPhone
Apple lance officiellement son Apple Card, une carte de crédit "sans frais" pour les possesseurs d'iPhone © Apple

Actualisation (06/08/2019) : Chose promise, chose due ! Une poignée de personnes a pu commencer à tester l’Apple Card ce mardi 6 août 2019, a annoncé la firme de Cupertino. Les utilisateurs, sélectionnés sur des critères non-révélés, doivent s’enregistrer via l’application Wallet de l’iPhone, obligatoirement équipé de la dernière mise à jour système iOS 12.4 (voir tuto vidéo ci-dessous).

 

Il suffit ensuite de renseigner date de naissance, adresse, numéro de sécurité sociale et niveau de revenus pour profiter du service : la banque partenaire d’Apple, Goldman Sachs, approuve – ou refuse – les dossiers en temps réel, "en moins d'une minute". La carte est alors insérée dans Wallet. Pour recevoir sa version physique en titane, il suffit de formuler une demande afin que la marque à la pomme vous la fasse parvenir gratuitement par voie postale. Le déploiement d’Apple Card à tous les propriétaires d’iPhone devrait intervenir fin août 2019.

 

 

Apple a fait plusieurs annonces de nouveaux services lors d'une conférence qui s'est tenue le 25 mars 2019 à son siège de Cupertino. L'une des plus significatives est une carte de crédit. Baptisée Apple Card, elle a été conçue pour fonctionner avec l'iPhone par défaut. C'est d'ailleurs depuis son smartphone qu'on y souscrit "en quelques minutes". Elle est ensuite automatiquement intégrée à l'application Wallet et fonctionne bien sûr avec Apple Pay.

 

Un relevé de compte 2.0

Wallet permet de savoir combien on gagne et quand le salaire va arriver sur son compte, ainsi que de voir ses dépenses. Mais attention, il ne s'agit pas d'un relevé de compte classique, où les noms des débiteurs sont souvent difficiles à déchiffrer. Apple remplace automatiquement ces mentions par les vrais noms des entreprises concernées, et peut même indiquer leur emplacement à l'aide d'Apple Maps. Il est aussi possible de voir combien on a dépensé par catégorie (restaurant, transport, shopping, etc.) et même d'avoir des courbes de tendances à la semaine ou au mois. De quoi aider l'utilisateur à mieux gérer son budget.

 

2% de "Daily Cash"

De plus, pour chaque achat effectué avec une carte Apple via Apple Pay, l'entreprise rend 2 % de la somme en "cash". Il s'agit ici de monnaie électronique, qui est créditée directement dans l'application Wallet sur une carte Apple Cash. Pas de points, pas de coupons, c'est de l'argent réel et il est reversé quotidiennement. Pas besoin donc d'attendre la fin du mois comme avec d'autres cartes. Cet argent peut être reversé sur l'Apple Card, envoyé à des amis, utilisé dans des applications ou dépensé en magasin. Pour les achats Apple, la somme rendue passe à 3% du montant.

 

 

Aucun frais

Apple met en avant l'absence totale de frais associés à sa carte. Pas de coût annuel récurrent, pas de pénalité de dépassement de découvert ou de retard de paiement, pas de frais pour les paiements internationaux. Et lorsqu'on contracte un crédit, l'application indique clairement quel est le taux d'intérêt en fonction de la période de remboursement choisie. Enfin, en cas de besoin, le service client est joignable directement par SMS dans l'application Messages.

 

Partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard

Pour mettre au point ce service, Apple a dû s'associer à une banque et à un réseau de paiement. Il s'agit de Goldman Sachs et de Mastercard. L'entreprise entend aussi rester fidèle à sa stratégie de respect de la vie privée. Elle affirme avoir créé un système grâce auquel elle ne peut savoir ni ce qu'achètent les utilisateurs, ni dans quels magasins, ni combien ils paient. Et Goldman Sachs s'engage à ne pas partager ou vendre les données des clients à des tiers.

 

Par ailleurs, un numéro de carte de crédit est généré pour chaque appareil et est stocké dans sa puce sécurisée. Un code unique est aussi généré pour chaque achat, qui doit être authentifié par Face ID ou Touch ID.

 

 

Une carte physique en titane

Apple Card est utilisable partout où Apple Pay est accepté, qu'il s'agisse d'un commerce, d'un site web ou d'une application. Apple n'a pas manqué de rappeler que le service est désormais disponible dans plus de 40 pays et totalisera plus de 10 milliards de transactions cette année. Le nombre de magasins qui acceptent ce mode de paiement continue par ailleurs d'augmenter : il est désormais de 70% aux Etats-Unis.

 

Et pour les cas où Apple Pay n'est pas disponible, Apple a créé une carte de crédit bien réelle, en titane, avec le nom du client gravé au laser. Il n'y figure rien d'autre : pas de numéro de carte, de date d'expiration ou de code secret. Juste une puce. En cas de besoin ces informations sont accessibles depuis l'application Wallet. A noter que les transactions via la carte physique ne rendent qu'1% du montant au lieu de 2%. Pour le moment Apple Card n'est annoncé qu'aux Etats-Unis, avec une date de sortie prévue pour cet été.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale