Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple pourrait abandonner les processeurs Intel au profit des puces ARM

La firme à la pomme chercherait à remplacer les processeurs Intel de ses ordinateurs par des puces similaires à celles équipant ses iPhones et iPad, basées sur l'architecture ARM. L'objectif serait d'exploiter une seule et même architecture pour l'ensemble de ses produits et ainsi de faciliter notamment le développement d'applications.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple pourrait abandonner les processeurs Intel au profit des puces ARM
Apple pourrait abandonner les processeurs Intel au profit des puces ARM

Les MacBook, iMac et autres Mac Pro, pourraient bientôt ne plus être animés par des processeurs Intel, mais par des puces à architecture ARM. C'est ce que croit savoir l'agence américaine Bloomberg, citant des sources industrielles proches du dossier. En octobre dernier, Bloomberg avait déjà évoqué cette possibilité. Mais aujourd'hui les choses semblent se préciser.

"Apple cherche un moyen de remplacer les processeurs Intel de ses ordinateurs par des puces qui auraient la même technologie que celle utilisée dans ses iPhones et iPad", affirme l'agence de presse américaine. La firme à la pomme estimerait désormais que les processeurs pour terminaux mobiles seront bientôt suffisamment puissants pour faire tourner des ordinateurs de bureau ou des portables.

Plutôt que d'exploiter deux architectures différentes, il serait donc plus opportun d'opter pour une seule et même technologie sur toutes les plateformes. Cela faciliterait notamment le développement d'OS et d'applications qui disposeraient de bases techniques communes.

Apple avait déjà changé d'architecture en 2005. La firme avait alors abandonné les puces PowerPC d'IBM pour passer à l'architecture x86 d'Intel. Steve Jobs avait alors mis en avant le gain en performances et la plus faible consommation des puces d'Intel. Mais aujourd'hui, la tendance est à la convergence des plateformes nomades et sédentaires, avec des smartphones capables de rivaliser de puissance avec des PC portables, et des tablettes aux confluents des usages. La réflexion d'Apple s'inscrit donc dans ce mouvement.

L'architecture ARM a le vent en poupe

Selon Bloomberg, Apple porterait une attention particulière à l'architecture ARM, celle déjà utilisée pour l'iPhone et l'iPad. Selon un récent test du site spécialisé Anandtech, le processeur Apple A6 équipant l'iPhone 5, conçu par Apple et fabriqué par Samsung, serait d'ailleurs le processeur ARM le plus puissant du marché.

Apple possède donc de solides compétences dans l'exploitation de puces ARM et, rappelons-le, est co-fondateur d'ARM Ltd. Cette société britannique ne fabrique pas de processeurs, mais développe la technologie ARM qu'elle vend ensuite, sous forme de licences, à une trentaine de fabricants dont Samsung, Toshiba, Texas Instrument ou STMicrolectonics.

Les principaux avantages des puces ARM sont d'être relativement peu consommatrice en énergie, d'utiliser un refroidissement passif sans ventilateur et d'être de taille réduite. Leur principal défaut est d'être encore largement en retrait au niveau des performances par rapport aux puces x86. Mais l'écart se réduit. C'est pourquoi cette architecture a désormais le vent en poupe. Pour son troisième trimestre 2012, ARM Ltd affiche un chiffre d’affaires en hausse de 20% pour atteindre 144,6 millions de livres sterling (177,8 millions d’euros), un résultat supérieur aux prévisions des analystes.

De son côté l'architecture x86 semble en perte de vitesse. Selon le cabinet Mercury Research, les ventes de processeurs x86 ont chuté de 9 % au troisième trimestre 2012 par rapport à l'année précédente, principalement à cause du recul du marché du PC, concurrencé notamment par le segment des tablettes. Selon les derniers chiffres de Gartner, les ventes de PC en Europe de l'Ouest ont décliné de 15,4% au dernier trimestre 2012 et de 7,6% en France.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale