Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple rachète la start-up de réalité augmentée Vrvana pour 30 millions de dollars

Vu ailleurs Une de plus ! Apple aurait fait l'acquisition d'une nouvelle start-up travaillant sur la réalité augmentée ces derniers mois. La jeune pousse en question, Vrvana, était basée à Montréal et développait le Totem, un casque de réalité augmentée technologiquement proche des casques de réalité virtuelle. Apple aurait dépensé 30 millions de dollars pour conclure l'opération.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple rachète la start-up de réalité augmentée Vrvana pour 30 millions de dollars
Apple rachète la start-up de réalité augmentée Vrvana pour 30 millions de dollars © Vrvana

Apple poursuit ses acquisitions en vue de sortir un casque de réalité augmentée d'ici 2020. Un article de TechCrunch paru le 22 novembre 2017 révèle que l'entreprise a racheté Vrvana, une start-up québecoise à l'origine d'un casque de réalité augmentée baptisé Totem. Apple aurait pour cela déboursé 30 millions de dollars. Avant son rachat, Vrvana aurait travaillé sur plusieurs projets avec des entreprises comme Valve, Tesla ou Audi.

 

Une technologie très proche de la réalité virtuelle

La technologie de Vrvana se différencie du reste du marché de la réalité augmentée car elle n'utilise pas un verre transparent sur lequel des images sont projetées (ce qui permet de les superposer au monde réel) mais des écrans OLED. Des caméras situées sur le casque lui permettent de se répérer dans l'environnement sans capteurs externes, mais elles filment aussi le monde réel et l'affichent sur les écrans. Ce concept de "pass-through" (l'image "traverse" l'appareil) n'est pas nouveau, mais n'est pas le plus en vogue en ce moment pour les casques. Microsoft HoloLens, Meta ou même Magic Leap lui préfèrent tous un écran transparent ("see-through"). Il est cependant au cœur de la réalité augmentée pour smartphones avec ARKit (Apple) et AR Core (Android).

 

Le casque de Vrvana (qui nécessite d'être connecté à un ordinateur pour fonctionner) a donc techniquement plus de choses en commun avec un casque de réalité virtuelle (et peut aussi très bien être utilisé de cette manière). L'avantage de cette approche est qu'elle permet de mieux fusionner virtuel et réel, le monde réel étant "virtualisé". Ce type de casque dispose aussi d'un champ de vision beaucoup plus large, de 120° dans le cas du Totem contre environ 50° pour HoloLens. Son principal désavantage est le temps de latence supplémentaire induit par ce traitement de l'image. Vrvana l'aurait réduit à seulement 3 millisecondes. Côté interface, le Totem s'appuie sur des caméras infrarouges pour faire de la reconnaissance gestuelle avec les mains de l'utilisateur.

 

Apple mûrit son projet AR

Evidemment, rien ne garantit que les produits que développaient Vrvana survivront à la transition vers Apple. Il est fort possible que seules certaines briques technologiques aient intéressé la firme à la pomme, et que le reste des talents recrutés via cette acquisition soient mis à contribution sur d'autres éléments. Ils rejoindront les ingénieurs des autres start-up du secteur qu'Apple s'est offert ces dernières années : SMI, Flyby Media, Metaio, Emotient, Faceshift... Dans tous les cas, la volonté d'Apple de percer sur le marché de la réalité augmentée ne fait aujourd'hui plus aucun doute.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale