Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple rachète la start-up de réalité virtuelle Spaces, en difficulté suite au Covid-19

Le secteur du divertissement hors domicile peine à se remettre de la crise du Covid-19 et les start-up américaines du secteur, dont le modèle économique n'est souvent pas très solide, arrivent à court d'options. Alors que Sanbox VR a récemment déposé le bilan, Spaces a de son côté trouvé une porte de sortie en ce faisant racheter par Apple.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple rachète la start-up de réalité virtuelle Spaces, en difficulté suite au Covid-19
Apple rachète la start-up de réalité virtuelle Spaces, en difficulté suite au Covid-19 © Spaces

Apple poursuit ses acquisitions dans le domaine de la réalité virtuelle et augmentée. Elle vient de racheter la start-up américaine Spaces, spécialisée à l'origine dans le divertissement hors du domicile avant de se reconvertir d'urgence dans un outil VR pour les conférences vidéo suite au Covid-19. Spaces avait annoncé l'arrêt de ses activités le 20 août mais sans en dire plus, et c'est suite à un article de Protocol daté du 25 août qu'Apple a confirmé l'acquisition.

Spaces est né à l'origine d'un projet des studios d'animation DreamWorks, qui en a fait un spin-off en 2016. L'entreprise était principalement connue pour son expérience VR dérivée du film Terminator Salvation, qui était exploitée dans quatre établissements à travers le monde. La crise du Covid-19 et la fermeture des lieux publics l'a frappé très durement, comme la plupart des entreprises du secteur aux Etats-Unis. Elle avait rapidement licencié une partie de ses employés et annoncé sa reconversion dans la vidéo conférence au travers d'un plugin VR pour Zoom, qui permettait d'y apparaître sous la forme d'un avatar.

Difficile de savoir sur quoi travailleront les équipes de Spaces chez Apple. On sait que l'entreprise de Tim Cook développe un ou plusieurs casques AR/VR, mais elle n'a officiellement jamais rien annoncé sur le sujet. On peut noter cependant que même si le montant du rachat n'a pas été communiqué, il s'agit sans doute d'une acquisition à peu de frais pour la firme à la pomme. Elle n'est que la dernière d'une longue liste, qui inclut entre autres NextVR, Vrvana, Akonia Holographics ou iKinema.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media