Apple rejoint l’initiative Data Transfer Project pour faciliter l’échange de données entre plateformes en ligne

L’initiative Data Transfer Project, lancée par Google, doit simplifier le partage de données entre les plateformes des géants du net. Microsoft, Facebook, Twitter… Tous ont choisi de la soutenir pour renforcer le marché. Apple a annoncé mardi 30 juillet 2019 rejoindre le consortium. Son service iCloud pourrait, à terme, intégrer ces fonctionnalités.

Partager
Apple rejoint l’initiative Data Transfer Project pour faciliter l’échange de données entre plateformes en ligne

Favoriser l’interopérabilité des systèmes et la portabilité des données. C’est l’objectif de l’initiative Data Transfer Project (DTP), lancée par Google en 2018 et portée par de grands noms du numérique. Microsoft, Facebook, Twitter… Tous ont décidé d’allier leurs efforts pour créer une plateforme visant à faciliter le partage de données. Apple a annoncé mardi 30 juillet 2019 rejoindre le consortium.

UN Mise en conformité

Concrètement, si cet outil open source venait à voir le jour, il permettrait aux milliards d’utilisateurs de ces plateformes de transférer leurs données d’un service à l’autre en un rien de temps. L’arrivée d’Apple dans le consortium devrait notamment permettre d’ouvrir davantage son service iCloud. L’initiative DTP pourrait par exemple rendre les fonctionnalités Google Takeout ou Access Your Information de Facebook compatibles entre elles. Un avancée considérable, alors que celles-ci ne proposent pour l’heure qu’un téléchargement pur et simple sur un disque dur. Cette démarche va dans le sens du Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en Europe le 25 mai 2018, qui mentionne la "réutilisation" de la data.

A l’avenir, il pourrait ainsi être possible de résilier son compte sur une plateforme de streaming musical sans pour autant perdre ses playlists grâce à l'export d'une copie sur le cloud. De même, transférer ses photos Facebook sur un compte Google Photos devrait être réalisable sans aucune étape intermédiaire. Ce qui permettrait également de réduire les risques de fuites de données. Un résultat intéressant pour les géants du Web, à l’heure où grandit la préoccupation autour de la protection de la vie privée en ligne. L'initiative Data Transfer Project est toujours en plein développement, et accueille régulièrement de nouveaux partenaires pour élaborer un format commun le plus large possible pour l'hébergement de données.

Une première fonctionnalité dans les prochains mois

La page GitHub de l’initiative recense les – très nombreuses – améliorations continuellement apportées par les différents fournisseurs de services en ligne. Il faudra donc patienter encore un moment avant que les fonctionnalités ne soient définitivement intégrées aux plateformes. "Nous nous attendons à déployer la première fonctionnalité à destination du grands public dans les prochains mois", a déclaré Jessie Chavez, ingénieur chez Google et responsable de l’initiative. Moins de démarches et davantage de flexibilité pour les utilisateurs : Data Transfer Project devrait accentuer la compétition entre les services en ligne. Et, par ricochet, stimuler l’innovation dans le secteur.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS