Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple s’offre discrètement un dossier médical personnalisé... Pour mieux contrer Google dans la santé ?

En achetant Gliimpse début 2016, Apple fait avancer sa stratégie dans la santé avec un service de dossier médical personnalisé. Le Californien avait gardé le secret, pour des raisons de concurrence sans doute, mais aussi de sensibilité d’un accès à ce type de données.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple s’offre discrètement un dossier médical personnalisé... Pour mieux contrer Google dans la santé ?
Apple s’offre discrètement un dossier médical personnalisé... Pour mieux contrer Google dans la santé ? © National Eye Institute, National Institutes of Health

Vous avez dit Dossier médical personnalisé ? Et si c’était Apple qui le proposait le premier aux internautes ? Le Californien aurait acheté en début d’année une jeune pousse spécialisée dans le partage de données de santé. Gliimpse propose aux internautes américains, en particulier à ceux atteints du diabète ou d’un cancer, de partager leurs informations médicales avec leur famille, leur médecin, les organismes de santé. En deux mots, un dossier médical partagé, assorti d’autorisations d’accès personnalisées et limitées dans le temps. Les chercheurs aussi peuvent avoir accès sous condition à ces informations. L’objectif étant aussi d’accélérer la recherche.


La poursuite d’une stratégie dans la santé

Anil Sethi, co-fondateur de Gliimpse, décrit par Fast Company comme un serial entrepreneur de la santé a fait ses premières armes d’ingénieurs système chez Apple… De son côté, l’entreprise dirigée par Tim Cook a régulièrement investi dans le sujet de la santé, depuis ses premières apps de suivi d’exercice développées avec Nike au tout début de l’iPhone, jusqu'aux kits HealthKit ou Carekit destinés aux développeurs d’apps pour les chercheurs et pour les internautes souhaitant surveiller leur état de santé sur leur iPhone.

 

En toute discrétion, concurrence et sensibilité des données obligent

Apple a procédé à cette opération en toute discrétion et a réussi à garder le secret plusieurs mois. Pour tous les acteurs du numérique, la récolte des données des internautes est tout aussi vitale qu’elle est sensible. Et quand il s’agit d’informations aussi privées que celles concernant leur santé, le sujet est encore plus difficile. Mais le Californien ne compte sans doute pas laisser à l’autre géant, Alphabet, l’exclusivité de ce marché plus que prometteur de la santé. La maison mère de Google couve de nombreux projets dans le domaine, comme avec sa filiale Verily, qui mixe big data, Internet des objets et intelligence artificielle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale