Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple serait sur le point de dévoiler son service de paiement fractionné aux Etats-Unis

Vu ailleurs Après avoir lancé Apple Pay et Apple Card, Apple travaillerait désormais avec la banque new-yorkaise Glodman Sachs pour déployer un service de paiement fractionné en 4 fois et plus. La société espère ainsi faire de l'iPhone le moyen de paiement favori des utilisateurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple serait sur le point de dévoiler son service de paiement fractionné aux Etats-Unis
Apple serait sur le point de dévoiler son service de paiement fractionné aux Etats-Unis © CardMaprnl / Unsplash

Alors que les services de paiement fractionné et différé se multiplient du côté des fintech et des néobanques, Apple ne serait pas en reste. La firme de Cupertino travaille actuellement sur une offre permettant aux consommateurs de payer tout achat par Apple Pay en plusieurs versements, comme le rapporte Bloomberg.

Connu en interne sous le nom d'Apple Pay Later, ce nouveau service permettra à tout utilisateur effectuant un achat via Apple Pay de payer en quatre versements sans intérêt, effectués toutes les deux semaines ou d'étaler la transaction sur plusieurs mois avec intérêt, a déclaré l'une des personnes interrogées. En interne les deux offres sont appelées "Apple Pay in 4" pour le paiement en quatre fois et "Apple Pay Monthly Installments" pour les offres à plus long terme.

Accélérer l'adoption d'Apple Pay
Le nouveau service fonctionnera avec l'aide de Goldman Sachs dans le rôle du créancier afin de débloquer les prêts nécessaires au paiement fractionné, indiquent des sources proches du dossier. Ce n'est pas la première fois que la firme de Cupertino travaille avec la banque new-yorkaise. Les deux entreprises ont travaillé ensemble sur l'Apple Card, une carte de crédit "sans frais" pour les possesseurs d'iPhone, qui a été lancée en 2019.

Apple propose d'ailleurs une solution de paiement en plusieurs fois avec l'Apple Card pour les achats de ses propres produits. Mais ce nouveau service "Apple Pay Later" n'est pas lié à l'Apple Card et étend cette technologie à toute transaction Apple Pay. Une stratégie financière qui vise à favoriser l'adoption d'Apple Pay et convaincre davantage de détenteurs d'iPhone d'utiliser leur appareil pour payer leurs achats.

Le service Apple Pay Later est encore en cours de développement et ses caractéristiques pourraient être modifiées ou annulées, ont précisé les personnes interrogées. Bien que les porte-parole d'Apple et de Goldman Sachs n'ont pas souhaité faire de commentaire, lors d'une conférence téléphonique sur les résultats mardi dernier, Stephen Scherr, directeur financier de Goldman Sachs, a déclaré qu'il y avait "d'autres opportunités à saisir avec Apple".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.