Apple travaille à une interface de manipulation d'objets en 3D

Apple a déposé un brevet sur une technologie permettant la manipulation d'objets 3D dans l'espace, en lien avec une surface tactile.

Partager
Apple travaille à une interface de manipulation d'objets en 3D

Les aficionados d'Apple attendent avec impatience l'arrivée des nouveaux iPhone 5C et 5S, dévoilés le 10 septembre, mais les ingénieurs de la firme à la pomme préparent déjà la suite. Ils imaginent la prochaine génération de surfaces tactiles, pour tablettes ou téléphones, qui permettraient en quelque sorte de faire "sortir" des objets virtuels de l'écran et de les manipuler dans l'espace. Une demande de brevet décrivant cette technologie a été déposée par Apple en 2010 : il lui a été accordé fin août 2013.

"sculpter" des objets dans l'espace

Le dispositif conçu par Apple transcrit des objets 2D, matérialisés sur la surface de l'écran, en formes 3D à manipuler avec les doigts. Une façon de donner du volume à des formes inertes, dont on imagine les potentialités en terme de création. Le tout repose sur un capteur permettant de "lire" les mouvements des doigts de l'utilisateur à proximité de l'écran, un peu comme le Kinect de Microsoft.

Il faudra sans doute attendre plusieurs années avant de voir débarquer ce nouveau type d'interface intuitive, dernière étape avant la manipulation d'hologrammes, dans nos téléphones et tablettes.

Sylvain Arnulf

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS