Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple, Uber, GM Cruise… Quelle formation pour les conducteurs de véhicules autonomes ?

Vu ailleurs De quelques semaines à quelques mois : ce sont les durées de formation pour les conducteurs au volant des véhicules autonomes actuellement testés sur les routes californiennes. Le Financial Times s'est procuré les documents, déposés auprès des autorités de l'état de Californie, de huit sociétés menant de tels essais. Force est de constater que les disparités entre les formations sont grandes et la réglementation à ce sujet très légère.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple, Uber, GM Cruise… Quelle formation pour les conducteurs de véhicules autonomes ?
Au volant d'un véhicule autonome, ils faut gérer la fatigue et l'ennui tout en étant capable de récupérer le contrôle du véhicule à tout moment. © Capture d'écran vidéo Waymo

Suite au premier accident mortel impliquant un véhicule autonome d'Uber en mars 2018 à Tempe, en Arizona, de nombreuses questions se posent. Notamment celle de la formation de ces pilotes d'un genre nouveau. Au volant d'un véhicule autonome, ils doivent apprendre à gérer la fatigue et l'ennui tout en étant capable de récupérer le contrôle du véhicule à tout moment ou de faire face à une éventuelle cyber-attaque.

 

Par exemple, la personne "aux commandes" du véhicule Uber mis en cause dans l'accident n'aurait eu que quelques journées de formation, selon le Financial Times. Surtout, le site d'information relève de nombreuses disparités quant à la durée et au contenu de la formation qui sont laissés au libre choix des sociétés. Et les réglementations ne sont pas les mêmes d'un état à l'autre non plus. Le FT dispose de ces informations car il a pu se procurer les documents détaillant le programme de formation des conducteurs de véhicules autonomes de huit sociétés menant des tests en Californie.

 

Trois semaines pour Uber

Uber, GM Cruise, Waymo, Tesla, Nvidia, Zoox, Apple et Aurora à elles-huit ont obtenus des permis pour 1 000 conducteurs pouvant mener des tests de véhicules autonomes. Pour Uber, le document le plus récent trouvé par le Financial Times date de mars 2017 et montre qu'un conducteur reçoit trois semaines de formation.

 

Waymo, qui dispose d'un des programmes tests de voitures autonomes les plus anciens en raison de ses débuts avec la Google Car en 2009, passe aujourd'hui entre deux et trois semaines à former ses opérateurs. Cet entraînement se déroule majoritairement via des simulations, précise le FT, ce qui permet de passer en revue un très grand nombre de situation.

 

Près d'un mois pour Zoox et GM Cruise

Zoox, une start-up fondée en 2014, passe près d'un mois à former ses opérateurs, dont une dizaine de jours à leur apprendre les propriétés des systèmes de conduite et une dizaine de jours à être derrière le volant. Si à ses débuts Aurora passait deux semaines à entraîner ses conducteurs, la start-up a revu ses exigences à la hausse. Désormais ce sont douze semaines de formations que doivent suivre ses conducteurs. De même, la start-up Cruise a augmenté considérablement son temps de formation après son rachat par GM. Elle utilise depuis juin 2017 un programme d'un mois.

 

Tesla, Nvidia et Apple ont transmis un planning de formation succinct ne comportant aucune time-line. Et, le régulateur californien ne demande que les grandes lignes des programmes d'entraînement, ce qui laisse une forte marge d'appréciation aux sociétés, comme le déplore le FT. Les sociétés doivent simplement obtenir un permis avant d'y débuter leurs tests et détailler tous les ans le nombre de fois où les chauffeurs prendront la route. Et pourtant, la Californie a des règles plus strictes que… l'Arizona, où s'est produit l'accident d'Uber.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale