Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple va produire d'office 150 millions d'iPhone 6

Apple entend bien battre des records avec l'iPhone 6. Selon le Wall Street Journal, d'ici décembre 2014, Apple aurait prévu de produire 70 millions d'iPhone 6 en version 4,7 pouces et 80 millions d'exemplaires du modèle de 5,5 pouces.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple va produire d'office 150 millions d'iPhone 6
Apple va produire d'office 150 millions d'iPhone 6 © randychiu - Wikimedia commons

En 2013, pour le lancement des iPhone 5S et 5C, Apple en avait commandé respectivement 60 et 50 millions d’unités. Or, au bout de trois semaines, Apple avait dû se résoudre à une pénurie d'ampleur face au succès des deux modèles.

Cette fois, Apple entend bien ne pas retomber dans le même piège et décide de produire beaucoup plus d'iPhone 6 pour leur lancement. Selon le Wall Street Journal, la firme de Cupertino aurait décidé de produire 70 millions d'iPhone 6 de 4,7 pouces et 80 millions d'exemplaires pour le modèle de 5,5 pouces.

Les sous-traitants sur le pied de guerre

Face à ces volumes de production importants, Foxconn, le sous-traitant taïwanais d'Apple a embauché 100 000 personnes et s'est équipé de 10 000 robots.

Foxconn produira, seul, le modèle de 5,5 pouces de l'iPhone 6. Concernant le modèle de 4,7 pouces, l'assembleur taïwanais se partagera le travail avec un autre partenaire privilégié d'Apple, Pegatron.

La production devrait débuter au mois d'août.

Wassinia Zirar

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Serge
23/07/2014 15h19 - Serge

Bonjour J'ai durant un certain nombre d'années travaillé avec des appareils Apple. Il y a trois, je suis devenu utilisateur d'iPad et donc sans Flash. Peu à peu m'est venu le sentiment inverse de la griserie initiale, la sensation d'enfermement. Piloter une Mercedes, peut-être mais sur un circuit… privé ? Aujourd'hui je switche. Cette annonce de production pharaonique me fait songer au coup de dés d'une firme ayant pris quelques rides et contrainte à, semble-t-il, moins innover que suivre les tendances ?..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media