Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple Watch : Tim Cook nous en dit enfin davantage

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Apple a enfin donné des détails sur ses nouveaux produits, lors d'un keynote à San Francisco lundi 9 mars. Au coeur du show : l'Apple Watch tant attendue, premier objet à la pomme de l'ère Tim Cook.

Apple Watch : Tim Cook nous en dit enfin davantage
Apple Watch : Tim Cook nous en dit enfin davantage

Apple Watch est le premier nouveau produit de la marque à la pomme depuis la sortie de l'iPad en 2010. C'est aussi le premier nouveau produit de l'ère Tim Cook. Elle sera disponible le 24 avril en France et dans une dizaine de pays. Les pré-commandes démarreront le 10 avril. L'Apple Watch se déclinera en trois modèles, Sport, Watch et Edition, a-t-on appris lors du keynote d'Apple à San Francisco. Le modèle sport en aluminium sera vendu 399 et 449 euros selon la taille (38 ou 42 mm), et de 649 à 1249 euros pour la version Watch en acier inoxydable et saphir. Enfin, le modèle luxe, en or 18 carats, sera vendu entre 11 000 et 18 000 euros. Cette version sera vendue en édition limitée dans quelques magasins triés sur le volet. Les bracelets interchangeables seront vendus entre 59 et 499 euros.

dépendante de l'iPhone

L'Apple Watch se veut le compagnon du quotidien. Avec ses cadrans personnalisables, elle reçoit des notifications des médias et des réseaux sociaux, comme Facebook et Instagram, ainsi que des SMS. Elle permet de répondre à des appels grâce à un micro et speaker intégrés. L'utilisateur peut aussi suivre un itinéraire via le GPS de l'iPhone. La Watch affichera des widgets (météo, musique, bourse, sport) grâce à "Glances", la version d'Apple de l'assistant personnalisé Google Now. La Watch permet aussi de lire ses emails, de réserver un Uber, de scanner de la musique sur Shazam, de gérer ses billets d'avion via PassBook, ou d'ouvrir directement sa chambre d'hôtel... ou sa porte de garage sans être à la maison, depuis une application dédiée. Le système de commande vocal Siri, fonctionne sur l'Apple Watch, ainsi que le système de paiement en ligne Apple Pay. "Notre but est de vous faire gagner du temps", a résumé Kevin Lynch, vice-président de la technologie chez Apple. La Watch est toutefois dépendante de l'iPhone, avec lequel elle communique via Wifi et bluetooth.

Par ailleurs, une technologie intitulée "Digital Touch" permet de connecter deux Apple Watch entre elles. En termes de fitness, "c'est comme avoir un entraîneur au poignet" selon Apple, qui mise beaucoup sur l'aspect bien-être de sa montre. La Watch est censée être "utilisée dans la journée pour des interactions brèves, de quelques secondes", a expliqué Kevin Lynch sur scène. Elle doit aussi être rechargée toutes les 18 heures. Apple a prévu un chargeur dédié qui vient se coller sur l’envers de lu cadran grâce à un aimant.

redéfinir une catégorie de produits

Le marché des montres connectées est encore naissant, et aucune marque ne s'est encore véritablement imposée. La concurrence de marques établies comme Samsung ou Sony s'ajoute à celle des start-up comme Pebble, qui a fait une campagne de crowdfunding record. Apple tente donc de redéfinir une nouvelle catégorie de produits comme elle l'a fait avec l'iPhone et l'iPod, en s'appuyant sur ce que l'entreprise sait faire de mieux : un design soigné et une expérience utilisateur optimale. Suffisant pour l'emporter ? Le marché répondra.

Nora Poggi, à San Francisco

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale