Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après 20 millions de kilomètres, Waymo pense ses taxis proches de l'autonomie complète

Vidéo Récemment déployés à San Francisco, les véhicules autonomes de Waymo, filiale d'Alphabet, vont bénéficier d'un système mis à jour. Plus sensible à son environnement et mieux adapté aux différentes conditions climatiques, la cinquième génération de Waymo Driver promet d'avoir encore un peu moins besoin d'une supervision humaine. Objectif : accélérer le déploiement d'une offre de taxis capable de rouler en autonomie complète.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après 20 millions de kilomètres, Waymo pense ses taxis proches de l'autonomie complète
Après 20 millions de kilomètres, Waymo pense ses taxis proches de l'autonomie complète © Waymo

Waymo, la filiale d'Alphabet qui développe des véhicules autonomes, a présenté le 19 août les dernières avancées de son système de conduite autonome. Notamment une mise à jour de son logiciel Waymo Driver, ainsi que des détails sur les tests de conduite autonome qu'elle mène actuellement aux États-Unis.

De nombreuses améliorations
Depuis la mise à l'essai de son système de conduite autonome en 2009, les véhicules de Waymo ont parcouru plus de 20 millions de kilomètres. Disponibles à Phoenix dans l'Arizona et récemment à San Francisco, les voitures de la société nécessitent encore une supervision humaine malgré ces efforts.

Avec la cinquième génération de Waymo Driver, la société affirme avoir l'expérience nécessaire pour offrir un système capable de détecter de petits objets et mouvements à distance, comme la porte d'un camion au milieu de la circulation et une personne qui en sort pour livrer un colis. 
 


C'est possible grâce à un ensemble de LiDAR, de radars et de caméras pouvant suivre ce qui se passe tout autour du véhicule. Le système génère une vue en 3D et prends en compte les piétons et que les cyclistes en plus des véhicules motorisés, détaille la société.

une meilleure sensibilité
"Nous avons construit les capteurs et les systèmes de perception les plus avancés grâce à plus de 20 millions de kilomètres parcourus de manière autonome et à cinq générations de développement", a indiqué Waymo. La société affirme que son système fait preuve d'une sensibilité telle qu'il peut reconnaître la vapeur émanant de bouches d'égout et faire passer le véhicule à travers ou encore comprendre la différence entre un panneau stop et son reflet. "Cela signifie que nous pouvons continuer à conduire en toute sécurité même lorsque la visibilité est mauvaise, par exemple par temps de brouillard", a indiqué la société.

Atteindre l'autonomie complète
Waymo vante entre autres sa "puissante plateforme de calcul embarquée" qui permet de traiter de grandes quantités de données et d'effectuer des inférences en temps réel sur de grands modèles d'apprentissage automatique. Résultat, le système régit instantanément sans intervention humaine supplémentaire. C'est d'ailleurs le prochain objectif de Waymo qui souhaite atteindre "l'autonomie complète", soit un système capable d'effectuer un trajet complet "sans dépendre de conducteur humain."

En parallèle de sa flotte de robots taxis, Waymo renforce ses ambitions en matière de camions autonomes. La société a annoncé le 18 août qu'un centre de camionnage était en construction à Dallas-Fort Worth et qu'elle s'associait à Ryder pour gérer sa flotte.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.