Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après BMW, le Lidar de l'israélien Innoviz séduit Volkswagen

Volkswagen, via sa filiale Cariad, a noué un partenariat avec la start-up israélienne Innoviz afin d'équiper ses véhicules de série dotés de fonctionnalités de conduite autonome de son Lidar et de son logiciel de perception. Seront concernés les véhicules de Volkswagen lancés à partir de 2025.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après BMW, le Lidar de l'israélien Innoviz séduit Volkswagen
Après BMW, le Lidar de l'israélien Innoviz séduit Volkswagen © Innoviz

Volkswagen va équiper ses véhicules des Lidars et du logiciel de perception développés par Innoviz. La start-up israélienne a annoncé le 2 août 2022 avoir noué un partenariat avec Cariad, la filiale logicielle du constructeur, afin d'équiper l'ensemble des véhicules dotés de capacité de conduite autonome produits en série. Avec cet accord, portant sur un carnet de commande prospectif de 4 milliards de dollars, Innoviz décroche un beau contrat.
 

a partir de 2025

Les capteurs d'Innoviz devraient équiper les véhicules de Volkswagen lancés à partir de 2025. Le constructeur ne précise pas quels modèles. La start-up israélienne fondée en janvier 2016 planche sur un Lidar, qui est un capteur détectant les obstacles et calculant leur distance par l'émission et la réception d'une onde lumineuse émise par un faisceau laser. Innoviz développe aussi un logiciel de vision par ordinateur conçu pour analyser les données récoltées par le Lidar.

Ce type de capteur est très majoritairement utilisé par les start-up et constructeurs automobiles qui travaillent sur la technologie de conduite autonome, à l'exception notable de Tesla qui entend mettre au point son logiciel sans utiliser ces capteurs. Volkswagen semble redoubler d'efforts ces derniers temps dans ce domaine. Le constructeur a noué un partenariat avec Bosch pour travailler au développement de fonctionnalités de conduite autonome allant du niveau 2 SAE au niveau 3, voire plus si cela est possible. Et il a annoncé se tourner vers Qualcomm et sa plateforme Snapdragon Ride pour faire tourner ses fonctionnalités de conduite autonome.

Des partenariats avec d'autres constructeurs

Contrairement à certains de ses concurrents, Innoviz propose un Lidar immobile et moins volumineux. Il peut donc être intégré très discrètement aux véhicules, en s'insérant dans la calandre lors de leur construction. La start-up promet par ailleurs des performances solides de détection longue portée des obstacles, la distinction des marquages au sol et un suivi des objets. Et sa technologie séduit puisque la start-up israélienne a noué un partenariat avec BMW dès avril 2018. Le constructeur a précisé début avril que la BMW Série 7 serait équipée de ce capteur. En mai 2021, Innoviz a également annoncé avoir décroché un contrat avec un autre constructeur automobile, sans en dévoiler le nom.

"Ce qui distingue vraiment Innoviz, et cet accord, c'est que nous avons remporté l'accord en tant que fournisseur de niveau 1, a expliqué Omer Keilaf, le CEO d'Innoviz, à TechCrunch. […] Cela marque un changement majeur, non seulement pour Innoviz, mais pour l'ensemble de l'industrie automobile, dans la manière dont les constructeurs automobiles s'associent à leurs fournisseurs de technologie." La start-up israélienne a des concurrents comme Velodyne, Luminar, Innovusion ou encore l'équipementier Valeo.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.