Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après Bouygues, Orange et Free, SFR consent à supprimer les frais de roaming pour certains forfaits

Dans un communiqué diffusé le 25 mars, l'opérateur SFR a annoncé inclure désormais les frais liés au roaming (itinérance d'un opérateur mobile à un autre) en Europe et dans les DOM dans ses forfaits Carré.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après Bouygues, Orange et Free, SFR consent à supprimer les frais de roaming pour certains forfaits
Après Bouygues, Orange et Free, SFR consent à supprimer les frais de roaming pour certains forfaits © fraggy - Flickr - C.C

L'opérateur de Vivendi ne pouvait pas se laisser distancer par ses concurrents. En pleines discussions autour de son rachat par Numericable ou Bouygues Telecom, SFR s'est officiellement aligné sur les autres opérateurs mobiles sur la fin de la facturation des frais d'itinérance pour la voix et les données.

Dans un communiqué diffusé le 25 mars, SFR annonce désormais inclure dans ses forfaits Carré moyen et haut de gamme (à partir du forfait 5Go) le "roaming", c'est-à-dire l'itinérance d'un opérateur mobile à un autre, sans surcoût, en Europe et dans les DOM.

En plus de s'aligner, SFR a décidé d'aller un peu plus loin que ses concurrents en rendant l’itinérance disponible sans limitation de durée.

En janvier dernier, Bouygues Telecom avait annoncé qu'il supprimait en partie dans ses forfaits les frais d'itinérance pour des appels, sms et connexions depuis l'Europe et les DOM. Une réponse à Free et à Orange, qui misaient également sur des tarifs avantageux à l'étranger pour séduire de nouveaux clients.

De nouveaux arguments commerciaux pour les opérateurs français, mais aussi une anticipation d'une probable future réglementation européenne. Le 18 mars, la commission Industrie du Parlement européen a adopté le "paquet télécoms" et son principe d'une fin de la facturation du roaming mobile dans l'Union européenne d'ici au 15 décembre 2015, préfigurant un vote favorable en plénière à Strasbourg le 2 ou 3 avril prochains.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale