Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après General Motors, BMW se tourne vers Qualcomm pour la conduite autonome

Qualcomm et BMW renforcent leur partenariat. Le constructeur automobile va se tourner vers l'Américain et sa nouvelle plateforme Snapdragon Ride pour la prochaine génération de systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et systèmes de conduite autonome qui équiperont ses véhicules. Après avoir séduit General Motors, c'est un partenariat avec un autre constructeur majeur pour Qualcomm.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après General Motors, BMW se tourne vers Qualcomm pour la conduite autonome
Après General Motors, BMW se tourne vers Qualcomm pour la conduite autonome © BMW

BMW se tourne vers Qualcomm pour sa prochaine génération de système avancé d'aide à la conduite (ADAS) et de conduite autonome. Le constructeur automobile a annoncé mardi 16 novembre qu'il utilisera Vision Perception, Vision System-on-Chip et ADAS Central Compute System-on-Chip de la plateforme Snapdragon Ride ADAS de Qualcomm.

Des mises à jour à distance
"BMW a choisi Qualcomm Technologies comme partenaire technologique et fournisseur de solutions système sur la base de l'étendue du portefeuille de solutions de l'entreprise, ainsi que de son expertise éprouvée dans les domaines du calcul, de la connectivité, de la vision par ordinateur, des semi-conducteurs avancés et des technologies d'assistance à la conduite", a déclaré Nicolai Martin, SVP expérience de conduite au sein du groupe BMW.

La prochaine génération de système de conduite autonome proposée par BMW sera basée sur le SoC (System-on-Chip) Snapdragon Ride, les systèmes de perception et de vision, le système de calcul et la plateforme de services Car-2-Cloud proposés par Qualcomm. Le service Car-2-Cloud permet aux constructeurs de faire des mises à jour fréquentes des véhicules, qu’il s’agisse de rajouter de nouvelles fonctionnalités, de faire de l’analyse de données ou de proposer des services payants au client final. Les partenaires n'ont pas précisé de calendrier pour la commercialisation de ces systèmes de conduite autonome.

L'offensive de Qualcomm dans l'automobile
Concrètement, BMW va utiliser les fonctionnalités de la plateforme Snapdragon Ride que Qualcomm a dévoilée à l'occasion du CES de Las Vegas en 2020. Différentes puces sont proposées selon les besoins des constructeurs, que ce soit pour des systèmes avancés d'aide à la conduite de niveau 1 et 2, niveau 2+ et 3, ou de niveau 4 et 5. Qualcomm, qui était auparavant déjà présent dans le secteur de l'automobile mais du côté de l'habitacle numérique et de la connectivité embarquée, s'est lancé dans la conduite autonome et les ADAS.

Avant BMW, avec qui Qualcomm était déjà partenaire, General Motors a également renforcé son partenariat avec l'Américain dans le domaine de l'infodivertissement et des ADAS.

En octobre dernier, Qualcomm a également signé un accord à 4,5 milliards de dollars pour s'emparer de l'équipementier automobile Veoneer. Une acquisition qui vise tout particulièrement la division de Veoneer en charge des logiciels qui aident les véhicules à percevoir leur environnement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.