Après la Chine, la Russie veut elle aussi réduire sa dépendance à iOS et Android

Le site RBC rapporte que la Russie travaille à la mise en point de son propre système d'exploitation pour mobile, un dérivé de l'OS Sailfish développé par l'entreprise finlandaise Jolla.

Partager
Après la Chine, la Russie veut elle aussi réduire sa dépendance à iOS et Android

Tout comme la Chine, qui bannit progressivement les technologies d'origine américaine et développe son OS maison (COS, pour "China OS", sur base Linux), la Russie veut réduire sa dépendance aux grandes firmes occidentales. Le pays planche lui aussi sur son système d'exploitation souverain, rapporte le site RBC. Le Ministère des communications travaille sur le sujet avec l'entreprise finlandaise Jolla, qui développe un OS sur base Linux, Jailfish OS.

Embarquer les autres BRICS

Le pays fixe l'objectif ambitieux de faire passer la part de marché des concepteurs d'OS mobiles étrangers de 95% aujourd'hui à 50% en 2025. La Russie voudrait entraîner ses partenaires des BRICS (Brésil, Inde, Chine, Afrique du sud) dans l'aventure, et les inciter à créer un consortium international.

l'argument de la protection des données

Le pays justifie ce mouvement stratégique par sa volonté de mieux protéger les données des Russes. Il oblige d'ailleurs les acteurs du web à héberger les données des clients du pays sur le sol russe. La Russie avait en 2011 lancé un autre chantier : celui d'un "Windows Russe". Le projet avait été abandonné un an plus tard.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS