Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après les bus et les trains, FlixMobility veut se lancer dans le covoiturage

Levée de fonds FlixMobility a annoncé avoir réalisé une levée de fonds en série F d'un montant non communiqué. L'opérateur allemand souhaite profiter de ce nouvel apport financier pour lancer son service de covoiturage FlixCar en Europe en 2020. BlaBlaCar, qui a récemment lancé ses lignes de bus sous le nom BlaBlaBus, sera probablement son principal concurrent.
mis à jour le 22 juillet 2019 à 10H03
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après les bus et les trains, FlixMobility veut se lancer dans le covoiturage
Après les bus et les trains, FlixMobility veut se lancer dans le covoiturage © Flixbus

FlixMobility, qui gère les réseaux FlixBus et FlixTrain, a annoncé vendredi 19 juillet 2019 avoir réalisé une levée de fonds de Série F d'un montant non communiqué. L'agence de presse Reuters, tenue informée par des sources au fait du dossier, croit savoir que ce montant s'élève à près de 500 millions d'euros. L'opérateur de transports allemand souhaite lancer son propre réseau de covoiturage FlixCar à l'horizon 2020 pour "compléter les réseaux actuels de car et de train en Europe", précise simplement FlixMobility dans un communiqué.

 

Covoiturage courte ou longue distance ?

"FlixCar est une étape logique dans le développement de notre réseau afin d’offrir toujours plus de possibilités aux consommateurs, déclare dans un communiqué Jochen Engert, CEO et cofondateur de FlixMobility. En moyenne, le taux d’occupation d’une voiture est de 1,5 personne : le covoiturage est ainsi un moyen efficace d’économiser du carburant et de réduire son impact environnemental". Cette marque de covoiturage va permettre à FlixMobility d'étendre son offre vers plus de destinations et d'offrir davantage de connexions porte-à-porte en Europe.

 

FlixMobility ne précise pas quelle forme prendra exactement ce service : du covoiturage courte-distance pour faire du porte-à-porte à partir des arrêts de bus et de train et/ou du covoiturage longue-distance pour ouvrir de nouvelles lignes ? Dans le secteur du covoiturage longue-distance, FlixMobility va se retrouver face au géant BlaBlaCar qui a lancé ses propres lignes de bus. S'il ne va pas être aisé de lui prendre des parts de marché, le Français étant très bien implanté, FlixMobility pourra compter sur les 45 millions de passagers empruntant déjà ses réseaux de bus et de train (chiffres 2018). Le secteur du covoiturage courte-distance, quant à lui, commence à se structurer et de nombreux acteurs tentent de s'implanter durablement. Cette voie permettrait à FlixCar de se positionner..

 

FlixBus veut devenir leader aux Etats-Unis

Avec cette nouvelle levée de fonds, FlixMobility entend aussi renforcer son réseau FlixBus aux Etats-Unis. Il s'est lancé en 2018 dans ce pays où la voiture est reine et souhaite devenir leader sur ce marché. FlixMobility prévoit de lancer son service de transport par bus sur de nouveaux marchés en Amérique du Sud et en Asie en 2020.

 

L'opérateur veut aussi renforcer son offre FlixTrain lancée en 2018. Celle-ci transpose le modèle FlixBus dans le secteur ferroviaire en Allemagne. En 2019, FlixMobility a également postulé pour des liaisons en Suède et en France, dans la perspective de l’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire en Europe. Au total, FlixBus et FlixTrain ont couvert plus de 2 000 destinations en 2018.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale