Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après Prism, l'UE veut garantir la protection des données des Européens

La ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a apporté son soutien à la commissaire européenne Viviane Reding pour renforcer la protection des données des citoyens de l'UE après l'affaire d'espionnage Prism qui a secoué les Etats-Unis.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après Prism, l'UE veut garantir la protection des données des Européens
Après Prism, l'UE veut garantir la protection des données des Européens © Brnzwngs - Flickr - C.C.

Interrogée par l'AFP, la commissaire européenne à la Justice Viviane Reding s'est exprimée sur l'affaire de cyberespionnage Prism, qui secoue les diplomaties des deux côtés de l'Atlantique.

"Prism a réveillé les Européens sur la nécessité d'avoir des règles fortes et strictes", a martelé la commissaire. Dans sa démarche de renforcement de la protection des données personnelles des Européens aux Etats-Unis, elle a obtenu le soutien des ministres de la Justice française et allemande Christiane Taubira et Sabine Leutheusser-Schnarrenberger.

Dans une déclaration commune, elles rappellent à leur tour que "chacun doit savoir quelles données personnelles sont collectées par les opérateurs de télécommunication, dans quelle mesure ces données sont transférées à des autorités étrangères et dans quel but".

Vérifier si les données personnelles des Européens sont bien protégées

"L'action conjointe franco-allemande va être extrêmement utile (...) on va pouvoir accélérer la cadence et faire très très vite", s'est félicitée Viviane Reding à l'AFP. La commissaire européenne évoque par là le projet de réglementation qu'elle avait présentée pour renforcer la protection des données dans l'UE, retoqué par les ministres de la Justice européens en juin.

"On ne peut pas transférer des données personnelles des citoyens européens à un tiers sans leur accord", a-t-elle martelé, assurant que sa démarche vise à vérifier si "les données des citoyens européens sont vraiment protégées ou s'il faut prendre des mesures".

Comme l'affirme l'AFP, Viviane Reding présentera un nouveau projet de réglementation lors d'une réunion formelle des ministres de l'Intérieur et de la Justice de l'UE en octobre prochain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Mathieu Destrian
24/08/2013 10h34 - Mathieu Destrian

Puisque vous êtes un magazine sur l'industrie et les entreprises, je pense qu'il serait intéressant de se pencher sur l'espionnage industriel à grande échelle qui a probablement été la résultante de la violation du secret des communications. Certes, les données des citoyens sont un enjeu important mais pourquoi personne ne s'attaque à la finalité de ces écoutes? A quoi cela a t'il servi d'espionner les relations franco-allemandes? A quoi cela a t'il servi d'écouter les communications des entreprises européennes? Mathieu Destrian CEO Intellinium, plateforme sociale collaborative hautement sécurisée pour les entreprises

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale