Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après son rachat par Facebook, Oculus rêve d'une plate-forme avec un milliard de joueurs

Dans une interview accordée au site TechCrunch, Brendan Iribe, le PDG d'Oculus VR, racheté 2 milliards de dollars par Facebook en avril 2014, revient sur ce choix. L'homme explique qu'il a préféré voir sa société rachetée par Facebook parce qu'il nourrit le projet de connecter le milliard d'utilisateurs du réseau social autour d'un jeu massivement multijoueur (MMO).
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après son rachat par Facebook, Oculus rêve d'une plate-forme avec un milliard de joueurs
Après son rachat par Facebook, Oculus rêve d'une plate-forme avec un milliard de joueurs © Orlovsky and Oculus Rift

En avril dernier, Facebook déboursait la coquette somme de 2 milliards de dollars pour se payer la société Oculus VR... soulevant l'interrogation, voire parfois l'inquiétude, des joueurs. Les motivations de Facebook, comme de la firme à l'origine du casque de réalité virtuelle, restaient floues...  Brendan Iribe, le PDG d'Oculus, a décidé d'éclaircir la situation en accordant une interview à TechCrunch.

Le plus grand jeu massivement multijoueur

Le PDG d'Oculus Rift a expliqué avoir accepté ce rachat à 2 milliards de dollars pour bâtir, avec Facebook, le plus grand jeu massivement multijoueur (MMO), capable d’accueillir jusqu'à un milliard de participants. Bien qu'Oculus ne travaille pas dessus actuellement, Brendan Iribe indique que c’est un projet qui ne pourrait jamais se faire sans le soutien de Facebook... et de son milliard d'utilisateurs.

"Est-ce que vous voulez créer une plate-forme avec un milliard de joueurs ou avec seulement 10, 20 ou 50 millions d’utilisateurs ? Est-ce que vous voulez être une Gameboy ou un iPhone ?", questionne Brendan Iribe. L'homme compte également sur ce partenariat pour vendre plus de casques à réalité virtuelle, l'outil qui servira à "connecter le monde".

Wassinia Zirar

Interview de Brendan Iribe à TechCrunch :

 

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media