Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Après un essai concluant, Décathlon déploie la réalité virtuelle en magasin

mis à jour le 16 novembre 2017 à 18H00
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Décathlon, en collaboration avec l'agence digitale Valtech, a mis au point une application de réalité virtuelle pour permettre à ses clients de tester les 14 tentes de la gamme Quechua. Outre l'expérience immersive proposée aux utilisateurs, ce nouvel outil doit permettre d'augmenter le volume des ventes des magasins où l'espace est limité. Après une première phase d'expérimentation, le dispositif a été étendu à 14 points de vente. Il sera déployé dans 30 magasins en 2018.

Réalité virtuelle : Décathlon transforme l'essai
Après un essai concluant, Décathlon déploie la réalité virtuelle en magasin © Capture d'écran

[Mise à jour le 16/11/17] L'enseigne de sport va déployer le dispositif de réalité virtuelle dans 30 magasins en 2018.

 

Décathlon annonce, ce mercredi 3 mai 2017, avoir déployé un dispositif de réalité virtuelle dans 14 magasins en France*. Objectif : vendre plus de tentes Quechua en proposant à ses clients de découvrir l'intégralité de la gamme, dans une surface de vente réduite, à travers une expérience très immersive. "Aujourd'hui, la gamme étant composée de quatorze modèles allant de deux à huit places, il ne faudrait pas moins de 500 m2 de surface pour pouvoir exposer tous les modèles et permettre à l'acheteur de comparer différents produits pour trouver la tente idéale", explique l'enseigne de sport dans un communiqué.

 

Essayer une tente virtuelle... en pleine forêt (virtuelle, elle aussi)

Ce déploiement intervient après une première phase pilote menée dans deux magasins (Wagram à Paris et Mountain Store à Passy (74)). Des expérimentations dont nous vous avions fait part dès janvier, lors de notre visite au lab d'innovation de Valtech à New-York.(Lire notre article : Décathlon et BMR s'essaient à la réalité virtuelle avec Valtech... et c'est prometteur !) En effet, c'est avec les équipes de l'agence digitale que l'enseigne de sport a mis en point cette expérience en réalité virtuelle.

 

Concrètement, après avoir enfilé un casque HTC Vive sur la tête, l’utilisateur se retrouve plongé dans un univers virtuel (un paysage désertique, une forêt ou des montagnes), dont le niveau de qualité laisse une impression de scène réelle. Il peut ensuite sélectionner la tente de son choix et la déployer en taille réelle dans le monde virtuel. Grâce à une technique de photogrammétrie, chacune d'entre elles a été reproduite avec un très haut degré de précision. Le client peut alors regarder tous les détails du produit et se déplacer physiquement dans l'espace de démonstration réel pour mieux l'observer. 

 

L'expérience VR de Quechua en vidéo

 

 

 

 

Augmenter le taux de conversion en rayon

Le contrôleur du Vive permet aussi à l’utilisateur de se déplacer plus loin, d’admirer le paysage où la tente a été plantée, de tourner autour d’elle, ou encore de se positionner devant son ouverture. A ce moment précis, il a réellement le sentiment de devoir se baisser pour pouvoir se faufiler à l’intérieur... et c’est d’ailleurs ce qu’il fait naturellement. 

 

Dans ce dispositif, l'accent a largement été porté sur le contexte. Un véritable parti pris, comme nous l'expliquait Jean-François Tremblay, chef pratique de la réalité virtuelle et augmentée chez Valtech Canada : "Si la tente flotte en l’air, le client ne peut pas se plonger dans l’expérience". Résultat : la démonstration est particulièrement séduisante et en l'espace de quelques minutes l'utilisateur a vraiment la sensation de se retrouver dans un camping sauvage au beau milieu des montagnes. "Le projet obtient un taux de recommandation de 100 % par les utilisateurs l'ayant testé, et 89 % trouvent l'expérience concluante dans la découverte des tentes présentéee", indique l'enseigne française.

 

Reste à savoir si, au-delà de l'expérience, ce nouvel outil de vente permettra à Décathlon d'augmenter ses taux de conversion sur cette gamme de produits. Une information que l'enseigne n'a pas encore révélée.

 

*La liste des magasins concernés : Paris Wagram (75), Sequedin Englos (59), Portet-sur-Garonne (31), Annemasse (74), Mountain Store (74), Villeneuve d'Ascq V2 (59), Limonest (69), Campus (59), Blagnac (31), Bordeaux Bouliac (33), Saint-Etienne (42) et Atlantis Saint Herblain (44).

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale