Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Aptiv présente une nouvelle plateforme pour les systèmes avancés d'aide à la conduite

Aptiv a dévoilé une plateforme nouvelle génération pouvant supporter les systèmes avancés d'aide à la conduite des niveaux 1 à 3 SAE. Le cœur de cette nouvelle plateforme est le même, qu'un constructeur développe une voiture compacte ou une grande berline.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Aptiv présente une nouvelle plateforme pour les systèmes avancés d'aide à la conduite
Aptiv présente une nouvelle plateforme pour les systèmes avancés d'aide à la conduite © Aptiv

Aptiv a dévoilé lundi 11 janvier 2021 la nouvelle génération de sa plateforme pour les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) pour les niveaux 1 à 3 SAE. Cette plateforme comporte une solution complète comprenant les systèmes de perception, le logiciel, la puissance de calcul et la connectivité.

Une plateforme évolutive
Cette plateforme est conçue pour être déployée à grande échelle et à moindre coût sur une large gamme de véhicules, que ce soit une voiture compacte ou une grande berline. Les véhicules plus gros nécessitent simplement plus de capteurs ou de caméras, a expliqué Glen De Vos, CTO d'Aptiv, à Reuters. Elle peut gérer tout un ensemble d'ADAS que ce soit le stationnement autonome, le régulateur de vitesse, le changement de voie automatisée, etc.

Cette solution comprend aussi un système permettant de s'assurer que le conducteur est attentif à la route par l'analyse de ses yeux et de ses gestes. Le logiciel, quant à lui, peut-être mis à jour à distance afin de proposer de nouvelles fonctionnalités ou corriger les problèmes existants facilement. Cette plateforme peut évoluer vers un plus haut niveau d'autonomie et intégrer à l'avenir de nouvelles fonctionnalités développées par Motional, la coentreprise d'Aptiv et Hyundai.

Une réduction des coûts
Actuellement, l'un des plus gros problèmes pour les constructeurs automobiles dans ce domaine est le coût des capteurs nécessaires pour implémenter un système de conduite autonome ou des systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS). "Le développement et la validation de  ces systèmes peut coûter  des centaines de millions de dollars" aux constructeurs automobiles, affirme auprès de Reuters Glen De Vos. Avec sa nouvelle plateforme, Aptiv promet de réduire ces coûts.

En parallèle de la commercialisation de cette plateforme, Aptiv poursuit ses efforts afin de développer un véhicule autonome. L'entreprise a notamment formé à cette fin une coentreprise avec Hyundai baptisée Motional. Cette dernière souhaite multiplier les tests et les déploiements de services de robot taxi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media