Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AR/VR : La start-up Spatial donne accès gratuitement à son application de travail collaboratif

Vidéo Les équipes disposant de quelques casques de réalité virtuelle ou augmentée peuvent goûter au travail collaboratif du futur d'ici à la fin de l'année. La start-up Spatial, qui édite une solution immersive de revue de projet, a décidé d'en ouvrir gratuitement l'accès au public pour les prochains mois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AR/VR : La start-up Spatial donne accès gratuitement à son application de travail collaboratif
AR/VR : La start-up Spatial donne accès gratuitement à son application de travail collaboratif © Spatial

L'application de réunion immersive Spatial est désormais disponible gratuitement pour tous ceux qui souhaitent l'essayer. La start-up du même nom a annoncé cette nouvelle le 13 mai et la présente comme une réponse aux désagréments qui résultent de la crise sanitaire. Sortie de l'ombre fin 2018, Spatial travaillait principalement jusqu'ici avec de grandes entreprises comme Mattel, Purina (groupe Nestlé), Pfizer ou BNP Paribas. Son objectif était d'ouvrir sa solution à un plus large public dans un second temps.

Ces plans ont été accélérés en réponse à la pandémie, et à l'explosion de l'utilisation des logiciels de visioconférence et de collaboration à distance. La start-up déclare avoir reçu un nombre important de demandes d'essai au cours des dernières semaines, ce qui a motivé sa décision. Elle précise aussi que l'accès restera gratuit "pendant plusieurs mois".

Un aperçu du futur du travail à distance

Pour rappel, Spatial permet de transformer n'importe quel environnement en espace de travail immersif dans lequel plusieurs utilisateurs peuvent travailler ensemble, même lorsqu'ils sont à distance. L'outil a été conçu pour être utilisé avec des casques de réalité augmentée, comme Microsoft HoloLens ou Magic Leap One, mais aussi de réalité virtuelle, comme l'Oculus Quest. Il fonctionne aussi avec des appareils plus classiques : ordinateur, tablette ou smartphone, mais avec des fonctionnalités réduites.

 

 

L'intérêt du logiciel est en effet la possibilité de travailler en 3D. Les participants à la réunion apparaissent sous forme d'avatars personnalisés (à partir d'une photo prise par smartphone), tandis que les utilisateurs non-immersifs se connectent sous forme d'appel vidéo Zoom. Ils peuvent partager et annoter tout type de fichier (texte, page web, vidéo, modèle 3D…) en les affichant sur un mur virtuel. Cette technologie, et ce cas d'usage immersif de manière général, à le potentiel de sublimer les classiques vidéoconférences d'entreprises. L'Usine Digitale a déjà eu l'occasion de tester Spatial à plusieurs reprises, et la solution nous a paru prometteuse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media