Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Archer Aviation dévoile Maker, son premier eVTOL autonome pensé comme un démonstrateur

La start-up Archer Aviation, qui souhaite commercialiser un eVTOL pour des services de taxi volant, dévoile Maker. Cet eVTOL autonome et biplace est pensé comme un démonstrateur devant l'aider à réaliser ses premiers tests afin de développer un aéronef commercial.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Archer Aviation dévoile Maker, son premier eVTOL autonome pensé comme un démonstrateur
Archer Aviation dévoile Maker, son premier eVTOL autonome pensé comme un démonstrateur © Archer Aviation

Archer Aviation, jeune pousse qui développe des aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL), a dévoilé son premier appareil jeudi 10 juin 2021. Baptisé Maker, cet aéronef biplace est autonome. Considéré comme un appareil de démonstration, il n'est pas voué à être commercialisé par Archer mais à l'aider dans le développement de son appareil final, qui pour l'instant n'a pas de nom.

Un démonstrateur autonome
Maker peut s'élancer à 240 km/h et dispose d'une autonomie de 96,5 kilomètres. Ce démonstrateur sera utilisé par Archer Aviation pour réaliser différents tests, notamment en vue de la certification de son appareil. Surtout Maker est un appareil autonome, contrairement à la version qui sera commercialisé. La start-up assure qu'il est plus facile de débuter les processus de test avec un appareil autonome plutôt que d'avoir un pilote à bord.

Il s'agit "banc d'essai pour nous aider à accroître nos connaissances sur les systèmes de commandes de vol et la propulsion électrique et d'autres éléments que nous mettons dans l'avion certifié, et pour aider la Federal Aviation Administration à avoir confiance dans la conception au fur et à mesure que nous la testons, et bien sûr ils surveilleront nos développements", a expliqué Eric Wright, le responsable de la certification d'Archer, à TechCrunch.

 


Une commercialisation en 2024
A terme, Archer souhaite commercialiser en 2024 un avion avec 5 places qui aura des similitudes avec Maker. Par exemple, les deux appareils ont des rotors inclinables afin de permettre à l'aéronef de décoller et d'atterrir verticalement comme un hélicoptère, et d'avancer ensuite comme un avion. Les deux ont six batteries indépendantes pour assurer la sécurité de l'aéronef et qu'il puisse fonctionner même en cas de panne.

Archer a précisé que Maker ne devrait générer que 45 décibels à partir de 2 000 pieds. Ce sujet du bruit des taxis volants est très important. Il est nécessaire que ces appareils soient discrets pour qu'ils puissent être autorisés à circuler dans les centres urbains, notamment dans le cadre de services de taxis volants. La start-up, qui a déjà séduit Fiat Chrysler, a également reçu une précommande d'United Airlines qui s'est engagé à acheter 200 eVTOL.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.