Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Argo, Gatik, Aurora... Les tests de véhicules autonomes se poursuivent aux Etats-Unis

La pépite Argo AI, qui est soutenue par Ford et Volkswagen, fait circuler des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité dans les rues de Miami et Austin. Une annonce qui survient au même moment que celles de l'élargissement des tests réalisés par Gatik et Aurora avec leurs camions autonomes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Argo, Gatik, Aurora... Les tests de véhicules autonomes se poursuivent aux Etats-Unis
Argo, Gatik, Aurora... Les tests de véhicules autonomes se poursuivent aux Etats-Unis © Gatik

Argo AI, la pépite qui est soutenue par Ford et Volkswagen, débute des opérations de véhicules autonomes sans opérateur de sécurité dans les rues de Miami et Austin. La start-up a annoncé  le 17 mai 2022 commencer ces tests dans deux des huit villes dans lesquelles elle réalise des essais. Ce sont dans ces villes que Ford, Argo AI et Lyft concentrent leurs efforts pour déployer des services de robots taxis.
 

Transport d'employés

"Dès le premier jour, nous avons entrepris de parcourir les kilomètres les plus difficiles à parcourir – dans plusieurs villes – car c'est là que se trouve la densité de la demande des clients et où notre plateforme de conduite autonome développe l'intelligence nécessaire pour en faire une entreprise durable", a commenté Bryan Salesky, le fondateur et CEO, dans un communiqué.

Pour l'instant les véhicules autonomes d'Argo AI sans conducteur transportent des employés. Mais la start-up précise que des applications commerciales devraient prochainement arriver. La start-up tente de faciliter l'intégration de ses véhicules autonomes au sein des services de logistiques, de transports de personnes ou de livraison. Lyft et Walmart testent par exemple les véhicules autonomes d'Argo AI.

Gatik élargit ses tests avec Walmart

Elle n'est pas la seule à plancher sur une telle technologie. La start-up Gatik a également séduit Walmart avec ses camions autonomes. Les partenaires, qui ont lancés de premiers pilotes dans l'Arkansas, la terre historique du distributeur américain, ont annoncé élargir leurs tests au Kansas. Cette annonce a été faite le 19 mai, soit le lendemain de la signature d'un projet de loi permettant de déployer des camions pleinement autonomes sur les routes publiques de cet Etat du Midwest américain.

La start-up fondée en 2017, se concentre non pas sur la livraison directe au consommateur mais sur les livraisons au sein d'une chaîne logistique, qui représentent un coût élevé pour les entreprises. Gatik se concentre exclusivement sur des itinéraires de livraison fixes et reproductibles. Un choix facilité par le fait que la start-up réalisé des livraisons entre un entrepôt et un magasin.

Aurora élargit aussi ses tests avec FedEx

Aurora, autre spécialiste des camions autonomes mais pour réaliser des trajets sur de plus grandes distances, poursuit également ses développements. L'entreprise avait annoncé avoir noué un partenariat avec FedEx en septembre dernier afin de transporter des marchandises sur la route reliant Dallas à Houston. Les partenaires ont annoncé cette semaine étendre leur partenariat afin de réaliser des livraisons entre Fort Worth et El Paso.

Aurora assure avoir réalisé des transports à différentes heures de la journée et sous différentes conditions climatiques. A chaque fois les colis ont été transportés avec succès. Un chauffeur de sécurité est bien évidemment présent à bord de ses camions. Le spécialiste de la conduite autonome assure avoir parcouru avec succès plus de 96000 kilomètres sans incident de sécurité.

Cruise pourrait se lancer plus encore dans la livraison

Cruise, la filiale de General Motors, spécialisée dans la conduite autonome mais plutôt pour le transport de passagers pourrait venir jouer les troubles fête. Si la pépite a déjà mené des pilotes pour livrer des courses, notamment avec Walmart, elle semblait jusqu'à présent très largement concentrée sur le transport de personne et le déploiement de services de robots taxis. Toutefois, Bloomberg rapporte que Cruise pourrait se rapprocher de BrightDrop, la très récente division lancée par General Motors qui doit recouper un écosystème de véhicule électriques, logiciels et services dédiés à la livraison.

Cruise et BrightDrop travaillent au développement d'un véhicule autonome pour la livraison. Une étape logique pour General Motors puisque cela permettrait de multiplier les cas d'usage et rentabiliser la R&D dans ce domaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.