Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Arirang, le smartphone "made in Corée du Nord"

Le régime de Pyongyang veut prouver qu’il est indépendant et qu’il n’a pas besoin de se mondialiser pour accéder aux nouvelles technologies. La Corée du Nord vient de mettre au point un smartphone "made in Corée du Nord". Baptisé "Arirang", du nom d’une chanson populaire nord-coréenne, le smartphone aurait été fabriqué et assemblé dans l’usine du "11 mai", visitée le 10 août dernier par Kim Jong-Un.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Arirang, le smartphone made in Corée du Nord
Arirang, le smartphone "made in Corée du Nord" © KCNA

Révélé par l’agence nord-coréenne KCNA, le premier smartphone nord-coréen vient de voir le jour. Tirant son nom d’une chanson populaire nord-coréenne, "Arirang", a été dévoilé dans les entrepôts de l’usine du "11 mai" en présence de Kim Jong-Un, le dirigeant du pays.

Aucun élément technique n’a été révélé concernant le smartphone, si ce n’est que "l'appareil photo d’Arirang possède beaucoup de pixels" selon "le guide" en personne. Les Coréens n’ayant pas accès à internet, sauf pour une poignée de proches du pouvoir, ne disposeront pas plus de l’internet mobile.

l'hypothese d'Un appareil "Made in China" plus plausible

Dans un communiqué, l’agence officielle KCNA affirme que le smartphone a été fabriqué en Corée du Nord. "Kim Jong-Un a visité différents endroits de l'usine, dont la ligne d'assemblage. Il s'est renseigné en détail sur les performances, la qualité et le boîtier du téléphone portable Arirang fabriqué dans cette usine" .

Or, selon les analystes, ce smartphone serait conçu en Chine. Les photos diffusées ne montrent pas les chaînes de production mais uniquement le produit fini présenté par des ouvriers en tenue de travail dans une mise en scène orchestrée par le pouvoir nord-coréen.

La Corée du Nord ne semblant pas disposer de ce genre d'usine et compte-tenu de leur entente avec le pouvoir chinois, le smartphone Arirang pourrait avoir été produit chez le voisin chinois.

Un Système d'exploitation signé Google ?

Concernant le système d’exploitation (OS) du smartphone, Arirang pourrait bien fonctionner sous Android (Google).

Cela peut paraître étonnant compte-tenu des tensions entre le régime de Pyongyang et l’administration Obama mais en janvier 2013, Eric Schmidt, l’un des PDG de Google, s’était rendu en Corée du Nord dans le cadre d’un voyage "privé" avec son ami Bill Richardson. Il avait alors assuré qu’il n’y était pas pour "parler affaires".

Depuis cette visite, la Corée du Nord a présenté sa tablette de fabrication locale "Achim" qui fonctionne sous Android et désormais Arirang qui pourrait être équipé de l’OS de Google. Cette visite pourrait bien avoir donné lieu à un partenariat entre la firme de Mountain View et l’enclave nord-coréenne.

Pyongyang à l’ère de la nouvelle technologie

En matière de nouvelles technologies, le régime nord-coréen veut se mettre à jour. Pour Kim Jong-Un, qui a passé une partie de sa jeunesse en Suisse, la modernité n’est pas une inconnue. Le jeune dictateur a même été photographié avec un smartphone lors d’une réunion de travail. Cela avait alors soulevé une série d’interrogations sur sa marque et sa provenance. Personne n’avait alors été capable d’identifier l’appareil.

Depuis le début de l’année 2013, Pyongynag se fait plus "ouvert" et permet aux touristes de surfer sur le web grâce au réseau 3G de Koryolonk, réservé jusqu’alors aux élites du pays.

Arirang, le smartphone nord-coréen

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale