Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Arrondissez vos fins de mois en débusquant les bugs d'Oculus Rift

Les éditeurs web sont friands des programmes "bug bounty" (prime de bug), qui permettent au public de signaler des bugs informatiques dans le code de leurs sites et applications contre rémunération. Après Instagram et Parse, Facebook vient d'intégrer le logiciel du casque de réalité virtuelle Oculus Rift à sa liste de codes debuggables par tout le monde.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Arrondissez vos fins de mois en débusquant les bugs d'Oculus Rift
Arrondissez vos fins de mois en débusquant les bugs d'Oculus Rift © Chris McKenna (WMUK) - Wikimedia Commons

Etre payé pour débusquer et corriger les bugs informatiques de son site/application/logiciel préféré : c'est ce que proposent les programmes "bug bounty" (prime au bug).

Pinterest, Adobe, Airbnb, Amazon, Apple, Cisco, Dropbox... les plus puissants sites internet et éditeurs de logiciels s'y sont mis et comptent sur l'effet de masse pour réaliser des audits de leurs codes pour une poignée de dollars.

Du "gagnant-gagnant" grâce auquel les développeurs améliorent rapidement et régulièrement leurs sites, applications et logiciels, et les férus d'informatique arrondissent leurs fins de mois.

1,5 million de dollars de primes en 2013

L'année dernière, Facebook a déboursé 1,5 million de dollars dans ces primes, raconte The Verge. Et il pourrait augmenter son budget en 2014 avec l'intégration récente d'un programme qui devrait ravir plus d'un chercheur de bugs : le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, tombé dans son escarcelle au printemps pour 2 milliards de dollars.

L'objectif avec Oculus est de traquer les bugs dans le code de l'appareil, le kit développeur (SDK) et le site internet dédié, pour 500 dollars de prime au minimum. "Beaucoup de problèmes ne sont pas encore apparus dans le programme Oculus, consent Neale Poole, ingénieur sécurité chez Facebook. Potentiellement, dans le futur, si les gens explorent le kit développeur ou le hardware de l'appareil et les débusquent, cela nous intéressera sans aucun doute".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media