Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d'euros pour son taxi volant

Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d'euros pour se faire une place sur le secteur du taxi volant. La start-up toulousaine développe un VTOL, un aéronef à décollage et atterrissage verticaux, doté d'un moteur hybride. Elle espère réaliser des de démonstrations à l'occasion des JO de Paris de 2024.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d'euros pour son taxi volant
Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d'euros pour son taxi volant © Ascendance Flight Technologies

Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d'euros pour développer son VTOL, un aéronef à décollage et atterrissage verticaux, doté d'un moteur hybride. La pépite toulousaine a mené cette levée de fonds, annoncée lundi 20 septembre 2021, auprès de Habert Dassault Finance, Celeste Management, M Capital, Kima Ventures et IRDI Capital Investissement, ainsi que des business angels.

Un VTOL cinq places
La start-up a été fondée en 2018 par quatre anciens membres du programme E-Fan d'Airbus (un projet d'avion à propulsion électrique) : Jean-Christophe Lambert, Thibault Baldivia, Clément Dinel et Benoît Ferran. Elle planche à la fois sur un système de propulsion de hybride baptisé Sterna et un VTOL baptisé Atea. Cet aéronef pourra accueillir cinq personnes et disposera d'une autonomie de 400 kilomètres. Il est conçu pour un usage urbain et régional, que ce soit pour le transport de personnes, le tourisme, les urgences médicales, la logistique et la surveillance.

La start-up affirme réaliser actuellement des séries d'essais sur son site dédié à Toulouse. Elle travaille sur des prototypes d'Atea dans le but de réaliser des démonstrations publiques à l'occasion des JO de Paris en 2024 pour une mise en service en 2025. Ascendance Flight Technologies a été sélectionnée dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt international lancé par ADP, la RATP et Choose Paris.

Accélérer l'industrialisation
"Nous visons, grâce à cette levée de fonds, une accélération de notre développement et de nos capacités à industrialiser dans les meilleurs délais des solutions technologiques innovantes, sûres et décarbonées", explique Jean-Christophe Lambert, cofondateur et CEO d’Ascendance Flight Technologies. La start-up donne la priorité aux prototypes échelle 1 et au dépôt de brevet. Elle ajoute vouloir poursuivre ses recrutements, mais n'en précise pas le nombre.

Le secteur de la mobilité aérienne urbaine fourmille d'acteurs. Nombreuses sont les start-up à vouloir mettre au point le taxi volant de demain. La R&D dans ce domaine est extrêmement coûteuse et la réglementation avance progressivement. Les autorités, notamment européennes, réfléchissent aux normes à établir pour autoriser le vol de ces appareils ainsi qu'au système de gestion de l'espace aérien à mettre en place. L'Union européenne a lancé un programme pour tester différents services de mobilité aérienne urbaine afin d'en évaluer les bénéfices et d'apporter des précisions en vue de la réglementation de ce mode de transport.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.