Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Atos et OVHcloud s'allient pour lancer une solution multi-cloud européenne

Dans le cadre d'un partenariat stratégique, Atos et OVHcloud souhaitent proposer une solution multi-cloud européenne dans laquelle les utilisateurs auront un plein contrôle sur leurs données. Les deux sociétés espèrent attirer des organisations pour qui la souveraineté numérique est devenue un critère central dans la sélection d'un provider de cloud.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Atos et OVHcloud s'allient pour lancer une solution multi-cloud européenne
Atos et OVHcloud s'allient pour lancer une solution multi-cloud européenne © Atos

Atos et OVHcloud viennent d'annoncer par voie de communiqué la signature d'un "partenariat stratégique" visant à créer "une solution multi-cloud de pointe 100 % européenne". En unissant leurs capacités, les deux entreprises disent avoir accès à un réseau de 130 datacenters à travers le monde, dont 30 appartiennent à l'entreprise roubaisienne d'après son site internet.

Adosser à la plateforme Atos OneCloud
Cette solution multi-cloud repose sur Atos OneCloud, un guichet unique sous forme de plateforme regroupant une dizaine d'offres orchestrées selon les besoins des clients. Le groupe français a d'ailleurs récemment annoncé un investissement de 2 milliard d'euros sur 5 ans dans cette plateforme développée avec des entreprises comme Amazon Web Services, Dell Technologies, Google Cloud, IBM, Microsoft Azure, SAP, ServiceNow et Salesforce.

De son côté, OVHcloud offre de nombreuses solutions basées sur des "infrastructures souveraines", une information capitale puisque l'objectif de deux sociétés est de créer un environnement cloud le plus respectueux possible des données. Ainsi, "les clients auront le contrôle total de leurs données et de leurs applications, qu'elles soient conservées dans des clouds publics, privés ou hybrides", promettent les deux entreprises dans leur communiqué.

De nombreux labels de sécurité et de souveraineté
A noter également qu'Atos et OVHcloud sont membres fondateurs de Gaia-X, un projet de cloud européen dont l'objectif est d'établir des standards communs sur lesquels les entreprises pourront se baser pour ajouter leur proposition de valeur. D'autre part, l'entreprise roubaisienne vient de recevoir la certification "SecNumCloud" par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi) pour sa solution de cloud privé "Hosted Private Cloud".

Ce portefeuille de label de sécurité est, d'après les deux entreprises, un gage de confiance qui pourrait intéresser des organismes publics comme privés désireux de garder la main sur leurs données. Une façon également de concurrencer les mastodontes du secteur, Amazon, Google et Microsoft, qui en étant américains sont soumis au Cloud Act. Ce texte renforce les pouvoirs des agences de renseignement américaines en facilitant leur accès aux données stockées dans des datacenters appartenant à des sociétés d'origine américaine, peu importe que ce soit aux Etats-Unis, en Europe ou en France. 

Ayant récemment signé le Climate Neutral Datacenter Pact, les deux sociétés s'engagent également à fournir régulièrement les émissions carbone liées à cette nouvelle solution multi-cloud, avec pour objectif d'atteindre à court terme la neutralité carbone. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.