Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Au cœur de la "war room" où Apple a inventé l'iPhone

Le Wall Street Journal a pu interroger l'ingénieur logiciel d'Apple, Greg Christie, qui raconte les coulisses de la conception de la première génération de l'iPhone.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Au cœur de la war room où Apple a inventé l'iPhone
Au cœur de la "war room" où Apple a inventé l'iPhone © Carl Berkeley - Wikimedia Commons

C'est une petite pièce sans fenêtres qui ne paie pas de mine, au deuxième étage du QG d'Apple à Cuppertino. Au mur, quelques posters "Think different" et des traces d'humitidé dûes à une fuite d'eau dans une pièce adjacente. Des néons, une table centrale et c'est à peu près tout. C'est entre que ces quatre murs (à l'accès limité) que l'équipe fantôme de développement du projet "Purple" (qui deviendra  l'iPhone) se réunira régulièrement dès 2005.

Greg Christie, ingénieur logiciel, raconte le "marathon de deux ans et demi" qui a précédé la sortie du smartphone dans un entretien au Wall Street Journal. C'est un document rare, car Apple se révèle très discret sur les coulisses du développement de ses produits. Le timing de l'interview n'est pas anodin : la firme veut prouver que l'iPhone était une vraie innovation, alors que s'ouvre le 31 mars un nouveau procès contre Samsung pour violation de brevets.

un ultimatum productif

Que raconte Christie ? L'extrême exigence  de Steve Jobs, qui a poussé l'équipe dans ses retranchements, jusqu'à un ultimatum en février 2005 : "Trouvez une vision en deux semaines ou c'est une autre équipe qui s'en chargera". Steve en avait assez ;  il voulait de meilleures idées et de meilleurs concepts", raconte Christie.

Une fois les "briques" de l'iPhone posées méthodiquement, le fondateur d'Apple n'a pu réfréner son enthousiasme. "Son excitation est devenue sans limite", confie le concepteur de l'interface, qui a vu le mentor "s'approprier la narration autour du produit, faire de son histoire la sienne".

le casse-tête de l'interface

Pour en arriver là, l'équipe "dramatiquement petite" de l'ingénieur software a dû "se taper la tête contre les murs" pour optimiser certaines parties de l'interface de l'iPhone : l'affichage des SMS par expéditeur et non par ordre d'arrivée ou bien encore la vitesse de défilement des menus et la sensation de ralentissement "naturel" lorsqu'on arrive tout en bas d'une liste. Ces petits détails qui transforment l'expérience utilisateur.

Greg Christie insiste aussi sur la culture du secret au sein de la firme de Cuppertino. Tous ceux qui travaillaient sur l'iPhone à leur domicile devaient lui réserver une pièce spéciale, dont l'accès devait être limité. Les échanges de fichiers et d'images devaient obligatoirement être encryptés.

L'ingénieur livre d'autres anecdotes qui ne manqueront pas d'alimenter la fascination autour d'Apple et de sa culture d'innovation.

A lire : "Apple Engineer Recalls the iPhone's Birth" sur le site du Wall Street Journal
 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale