Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Au CES 2015, Archos persiste et signe dans la smart home

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le fabricant français annonce au CES des améliorations pour sa gamme d'accessoires connectés pour la maison. Et des partenariats pour faire grandir l'écosystème.

Au CES 2015, Archos persiste et signe dans la smart home
Au CES 2015, Archos persiste et signe dans la smart home © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

La smart home, c'est encore "un tout petit fragment du chiffre d'affaires d'Archos", de l'aveu même de sa directrice marketing Bénédicte Ernoult. "Mais on commence à sentir un frémissement, et nous avons toute légitimité à investir ce marché", ajoute-t-elle. La marque française a lancé en 2014 une gamme de petits accessoires connectés (en Bluetooth low energy, BLE) pour la maison : mini caméra, détecteur de mouvements, prise intelligente, capteur environnemental, le tout contrôlable par une tablette dédiée.

"On ne va pas en ajouter des dizaines d'autres, on a déjà couvert pas mal de besoins", juge la responsable marketing sur le stand du français au CES. Seul un détecteur de fumée devrait compléter la gamme dans les prochains mois. Mais pour d'autres objets hors de la technologie BLE, "on va s'appuyer sur des produits existants de constructeurs-tiers, comme la caméra connectée de Foscam et l'intégrer à notre plate-forme". Le système d'Archos pourra également communiquer par ondes radio en 433 MHz, pour rendre des prises, ampoules, portails connectés.

un soupçon de b2B

Archos, très tourné vers l'électronique grand public, s'ouvre aussi au B2B. Il vient de signer un partenariat avec La Poste pour que ses objets intègrent le "hub numérique" tout juste présenté au CES. Archos sera aussi l'un des leaders d'un projet baptisé TBH (pour "Tableau de bord de l'habitat" en lien) avec l'Ademe. La tablette Smart Home va être fournie à 3 200 ménages français pour leur permettre de visualiser en temps réel leur consommation énergétique. Une expérimentation entrant dans le cadre du Programme Réseaux électriques intelligents des Investissements d'Avenir.

Nouer des multiples alliances sur des petits projets, c'est une façon de résister à l'offensive des géants du web, Apple et Google, sur la maison connectée. "Nous sommes suffisamment flexibles pour créer des pilotes pour de faibles quantités", explique Bénédicte Ernoult. Archos compte bien mettre à profit la légitimité acquise sur le marché grand public pour aider les pros à construire des projets et de nouveaux usages autour des objets connectés de la maison.

Sylvain Arnulf, à Las Vegas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale