Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Au Royaume-Uni, Amazon s’apprête à lancer Ultra Fast Fresh, un nouveau service de livraison express

Vu ailleurs L’activité d’Amazon pourrait prendre une nouvelle dimension outre-Manche avec le lancement d’une nouvelle option de livraison de produits frais, baptisée Ultra Fast Fresh.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Au Royaume-Uni, Amazon s’apprête à lancer Ultra Fast Fresh, un nouveau service de livraison express
Au Royaume-Uni, Amazon s’apprête à lancer Ultra Fast Fresh, un nouveau service de livraison express © HNGRY

Amazon veut saisir sa chance sur l’e-commerce alimentaire au Royaume-Uni. Selon le site spécialisé The Grocer, l’e-commerçant américain planche sur le lancement d’un nouveau service baptisé "Ultra Fast Fresh", qui lui permettrait d’accélérer la livraison express de produits frais. Une offre centrée sur une catégorie de produits particulièrement demandée par les consommateurs alors que la pandémie de Covid-19 continue de limiter les ventes en physique outre-Manche.

Amazon n’a pas commenté l’information – révélée par des fournisseurs qui devaient se réunir en avril à la demande de la société de Seattle – mais l’article publié vendredi dernier précise que l’e-commerçant américain viserait près de 40% de foyers britanniques d’ici 2021.

 

S'appuyer sur le réseau Amazon Fresh

Le média britannique explique que pour atteindre son objectif, la firme américaine est actuellement en train de moderniser neuf de ses entrepôts, dont le premier devrait être rapidement opérationnel à Londres. Un chantier mené tambour battant afin de permettre aux consommateurs d’être livrés "en quelques heures" et qui s’appuierait sur Amazon Fresh. Ce service de livraison de produits frais d'Amazon, lancé outre-Manche en 2016, est désormais gratuit dans le cadre du programme Prime.

 

Ultra Fast Fresh reposerait sur le réseau logistique déjà en place pour développer la livraison le jour-même. A noter qu’aux Etats-Unis, c’est sur l’enseigne Whole Foods, rachetée en 2017, qu’Amazon s’appuie pour augmenter ses capacités. Certains magasins sont désormais fermés et convertis en espaces dédiés uniquement à la préparation des commandes.

 

Ocado en difficulté

Cette information intervient dans un contexte compliqué pour Amazon comme pour ses concurrents. Ocado, le spécialiste de l’e-commerce alimentaire au Royaume-Uni, rencontre des difficultés à honorer l’ensemble de la demande. Confronté à des hausses inédites de commandes, le retailer britannique peine à ouvrir de nouveaux créneaux de livraison selon nos confrères britanniques. En France, il s’est allié à Monoprix. Le fruit de ce partenariat, un entrepôt ultra robotisé situé à Fleury-Mérogis, est actuellement en phase de test. Il devrait être opérationnel en juin prochain.


Les distributeurs britanniques se mettent également en ordre de bataille. Aldi UK se lance pour la première fois dans la vente en ligne de denrées alimentaires sous forme de box. Morrisons a inauguré de son côté un service de click & collect depuis les parkings des hôpitaux et Marks & Spencer propose également une nouvelle offre en ligne de paniers de courses.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media