Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Autodesk remporte l'Oscar des meilleurs effets spéciaux

On connait bien l’éditeur Autodesk dans les mondes de l’industrie et de la construction où ses logiciels sont présents dans tous les grands projets. Mais il est un autre monde où il est omniprésent, celui du cinéma. Aux Oscars 2015, les réalisateurs des cinq films nominés dans la catégorie des meilleurs effets spéciaux, dont le vainqueur Interstellar, ont tous utilisé des logiciels d'Autodesk.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Autodesk remporte l'Oscar des meilleurs effets spéciaux
Autodesk remporte l'Oscar des meilleurs effets spéciaux © Interstellar

A quelques heures de la remise des précieuses statuettes, les spéculations vont bon train et tout le monde défend son favori. Mais s’il est bien une catégorie où l’on connait déjà le grand vainqueur, c’est celle des effets spéciaux où ce sera Autodesk !

En effet, les réalisateurs des cinq films nominés dans cette catégorie ont tous fait appel aux logiciels de cet éditeur pour créer les effets spéciaux qui parsèment leur œuvre. Il faut dire que l’éditeur règne en maître de longue date sur ce segment de marché. "C’est un grand honneur de collaborer avec une communauté aussi créative dans laquelle depuis 20 ans, sans discontinuité, les gagnants de l’Oscar des meilleurs effets spéciaux utilisent les logiciels Autodesk", constate Chris Bradshaw, senior vice-président sénior chez Autodesk.

C’est même devenu tellement patent que The Academy of Motion Picture Arts & Sciences a décidé de remettre cette année l’Oscar scientifique ou technique (Sci-Tech Award) à Robert Bridson, chercheur scientifique sénior chez Autodesk, "pour son travail de pionnier sur la technologie voxel de structure de données et sa validation des outils de simulation de fluides, qui ont eu un impact sur les outils de création volumétrique pour toute l’industrie des effets spéciaux".

Retrouvez la suite de cet article sur le site d'Industrie & Technologies

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.