Autolib' accuse BMW d'espionnage industriel

Selon Le Figaro du 10 septembre, la société française Autolib', qui gère les voitures électriques en libre-service de l'agglomération parisienne, aurait porté plainte contre un sous-traitant du constructeur automobile allemand BMW après avoir pris deux ressortissants allemands en flagrant délit d'espionnage industriel à Paris.

Partager
Autolib' accuse BMW d'espionnage industriel

C'est une affaire qui risque de résonner jusque dans les allées du salon automobile de Francfort, en Allemagne, qui ouvre ses portes aux professionnels et à la presse ce 10 septembre.

La société française Autolib', filiale du groupe Bolloré, vient de porter plainte pour espionnage industriel auprès du procureur de Paris contre P3 Group, un expert allemand en ingénierie, sous-traitant du constructeur automobile BMW.

Selon Le Figaro du 10 septembre, le groupe Bolloré accuserait la société de conseil et son donneur d'ordre d'espionnage industriel, après avoir pris des ressortissants allemands en flagrant délit d'intervention sur des bornes de rechargement des véhicules électriques franciliens et les Bluecar elles-mêmes, ceci à plusieurs reprises.

"Ils se faisaient passer, selon les témoignages, pour des agents de maintenance. Or la société germanique qui les emploie, P3 Group, avait été missionnée par BMW qui prépare le lancement mondial de son I3 électrique", écrit le quotidien.

Autolib' aurait déposé plainte pour "abus de confiance", "intrusion dans un système automatisé de données" et "dégradation".

Contacté par Le Figaro, BMW France reconnaît avoir effectué "des tests de compatibilité" sur les véhicules Autolib', mais réfute tout espionnage industriel.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS