Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Automatisation et robotisation, comment Sony veut réduire ses coûts de fabrication

Vu ailleurs Sony entend entièrement automatiser les lignes de productions de sa principale usine de fabrication de téléviseurs en Malaisie. Ce projet doit lui permettre de réduire ses coûts de 70% d'ici à 2023. La multinationale japonaise souhaite également faire une utilisation croissante de la robotique pour la fabrication des smartphones et des appareils photo.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Automatisation et robotisation, comment Sony veut réduire ses coûts de fabrication
Automatisation et robotisation, comment Sony veut réduire ses coûts de fabrication © Wassim Chouak - Unsplash

Sony prévoit de laisser plus de place aux robots pour fabriquer téléviseurs, smartphones et appareils photo. Cette nouvelle stratégie a été détaillée par Kimio Maki, responsable des activités électroniques de Sony, dans les colonnes du Financial Times.

Le responsable a précisé que Sony entendait renforcer l'analyse des données pour réduire les coûts et les éventuels défauts de fabrication des produits. A ce niveau, la multinationale japonaise pourrait utiliser des technologies d'intelligence artificielle. En parallèle de l'automatisation de ses usines, le groupe envisage de se concentrer davantage sur les ventes en ligne. En automatisant ses usines et en favorisant l'usages d'outils numériques pour relier la fabrication aux ventes, Sony espère tirer de nombreux bénéfices.

Automatisation de sa principale usine de téléviseurs
L'installation de lignes de production sans personnel devrait permettre à Sony, d'ici à l'exercice 2023, de réduire les coûts de 70% dans sa principale usine de téléviseurs en Malaisie, par rapport à 2018, selon Kimio Maki. Sony entend également utiliser la robotique dans la fabrication des smartphones et des appareils photo à l'avenir, même s'il conservera certains employés dans ces domaines.

L'accélération de la robotisation et de l'automatisation de ses usines intervient alors que Sony a récemment changé sa stratégie pour se concentrer sur des téléviseurs plus haut de gamme mais produits en plus petite quantité. La multinationale japonaise cherche également à fidéliser les clients en proposant divers services.

Se lancer dans le domaine automobile
Kimio Maki a expliqué que l'entreprise continuera à vendre du matériel et des services aux consommateurs, mais qu'une part importante de son objectif de croissance proviendrait de la commercialisation de produits pour un usage professionnel, tels que les écrans LED à cristaux pour la production de vidéos virtuelles et la technologie de suivi des balles pour l'industrie du divertissement sportif. A plus long terme, Sony souhaite également cibler le marché du divertissement pour les voitures. Dans ce domaine, Sony est même allé jusqu'à dévoiler un démonstrateur de véhicule qui est devenu une réalité.


Sony a par ailleurs vu la rentabilité de ses activités électroniques et médicales augmenter à 7,2% au cours du dernier exercice, contre 3,3% en 2018. Kimio Maki a déclaré que le groupe ne souhaitait pas s'arrêter en si bon chemin et qu'ils espéraient atteindre les 10% très prochainement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.