Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AutoStore accuse Ocado de violation de brevets pour son système d'entrepôt automatisé

Vu ailleurs Le norvégien AutoStore accuse Ocado d'avoir violé ses brevets pour développer son système d'entrepôt automatisé "Ocado Smart Platform" (OSP), qu'il commercialise auprès des commerçants. AutoStore, qui fournit un système similaire, demande à ce qu'Ocado ne soit pas autorisé à implanter sa technologie aux Etats-Unis, ainsi que des dommages et intérêts.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AutoStore accuse Ocado de violation de brevets pour son système d'entrepôt automatisé
AutoStore accuse Ocado de violation de brevets pour son système d'entrepôt automatisé © AutoStore

Il y a du rififi dans le petit monde de l'automatisation logistique. Le Britannique Ocado est poursuivi en justice par son concurrent AutoStore pour violation de brevets. Une plainte qui a conduit Ocado à menacer à son tour AutoStore de poursuites. L'entreprise anglaise a déclaré, dans un communiqué consulté par Reuters, avoir ses propres brevets pour protéger ses technologies et indique qu'elle va lancer une enquête pour s'assurer qu'AutoStore ne viole pas ses brevets et n'a pas l'intention de le faire.

Ocado, un client d'AutoStore ?
AutoStore explique dans un communiqué que des plaintes ont été déposées contre Ocado aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Elle affirme qu'Ocado est son client depuis 2012 et qu'il a développé sa technologie "Ocado Smart Platform" (OSP) en se basant sur son système de stockage et ses robots. L'entreprise demande à ce qu'Ocado ne puisse pas produire et commercialiser ses produits d'automatisation aux Etats-Unis, et souhaite également obtenir des dommages et intérêts.

"Nous ne tolérerons pas la violation continue par Ocado de nos droits de propriété intellectuelle dans ses efforts pour booster sa croissance et tenter de se transformer en une entreprise technologique mondiale", affirme Karl Johan Lier, le CEO et président d'AutoStore, dans un communiqué. Sont notamment concernés par cette plainte les brevets d'AutoStore concernant l'agencement du mécanisme de levage qui permet aux robots de soulever des bacs et les placer à l'endroit souhaité, les moteurs situés sur les roues des robots et la conception de la cavité centrale des robots.

Ocado a pivoté vers la robotique d'entrepôt
Créée en 1996, la société norvégienne AutoStore a mis au point un système de traitement des commandes e-commerce modulaire et automatisé. Sa solution de cubes robotiques, destinée aux entrepôts, vise à augmenter les capacités de stockage, quelle que soit la configuration de l'espace, mais surtout à accélérer et améliorer le traitement des commandes. AutoStore a mis en place plus de 500 installations et 18 000 robots dans une trentaine de pays.

Historiquement un supermarché en ligne, Ocado a percé grâce à sa technologie d'entrepôt robotisé qu'elle vend désormais aux e-commerçants. L'entreprise fondée en 2000 a commercialisé sa solution maison de logiciels et systèmes technologiques OSP auprès de Kroger aux Etats-Unis, Casino en France, Marks & Spencer et Morrisons au Royaume-Uni ou encore Aeon au Japon.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media